REFLEXION

Législatives à Mostaganem : Députation ou Omerta ?

Surprenant, ce réflexe spontané des vieux renards de la politique toutes couleurs confondues, qui malgré le rejet du peuple veulent en découdre avec lui en semant, la zizanie, la division et en manipulant les laissés pour compte, ce qui à tout l’air d’une omerta.



Législatives à Mostaganem : Députation ou Omerta ?
Comme on le sait les ligestives sont dans quelques semaines et comme toujours les  vieux renards de la politique sont à l’aguet et ont mis en marche leur machine de propagande où tout est permis. Pour les candidats à la députation à Mostaganem et qui ont goûté au miel, la députation pour eux n’est en fait qu’une pompe à fric, sans compter les menus plaisirs financés par les contribuables. Luxueuses voitures, Bureaux, téléphones, fax, ordinateurs et autres avantages dont les voyages à l’étranger. Les renters de la politique, à Mostaganem ne sont pas prés de lâcher prise, de par les luttes qui se sont multipliés au sein des états majors de campagne et pour les têtes de listes, Même après que la cloture des candidatures soient terminée, il n’en demeure pas moins que la polémique et les menaces sont toujours d’actualité . Il est clair aujourd’hui que les manipulations vont bon train et certains prétendants à la députation frustrés par leur éliminations cherchent à mettre de l’huile sur le feux de par les dixcours et le venin qu’ils distillent à longueur de journée, parce qu’ils ont été éliminés et mis au rencard. Il est clair que la multiplication des manisfestations qui éclatent à l’approche des échéances électorales, ne sont pas pour arranger les choses pour certains candidats qui espèrent décrocher le siège de député. Dans certaines communes et douar c’est la loi de l’omerta qui prime sur le raisonement, mais il semble que c’est la jungle de par les agissements et les comportements de certains candidats dénoncent-on. Pour un citoyen interrogé il nous dira : « Il faut mettre un terme à cet ensemble d'avantages qui entourent et protègent l'homme politique pour rendre la démocratie plus transparente, plus respectée, car le  mépris vient en grande partie de cette accumulation de dérogations, si ce n'est de privilèges, que cette classe politique s'est accordée alors qu’elle ne le mérite pas. » « Aucun, candidat nous dira un autre citoyen, n’a évoqué  ou dénoncé les scandales et autres passes droit, tels que les indemnités de départ des politiques en tous genres, seules indemnités qui devraient relever  de la compétence de ces mêmes politiques. « C’est  l'omerta officielle nous dira un citoyen, et pour cause, totale, ce que l'on sait ne représente que des brides et la manipulation est à son paroxysme, car même les futurs prétendants à la députation ne sont pas fiables du fait des marchandages qui continuent à envenimer le climat politique depuis que certains députés sortants se sont vus rayer des listes de candidatures et ont oublié qu’ils ont été remplacés par une autre catégorie, celle des "embarqués", et qui naviguent entre deux eaux, c'est-à-dire sous couvert de la démocratie, aussi gare à la manipulation car certains ne se laisseront pas faire et il peut y avoir du grabuge au delà des agissements de certains qui sont en colère car ils ont été évincés par leurs confrères qui étaient dans la combine. Comme quoi ces gens sont devenus fous, que Dieu nous préserve dira un vieux citoyen éceouré ».

Benyahia Aek
Mercredi 4 Avril 2012 - 10:58
Lu 648 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par Sidi-Said le 04/04/2012 20:02
Franchement, aimerait bien que ceux qui critiquent les autres soient au moins propres, on est des Mostagaénmois et nous nous connaissons ! A bon entendeur salut !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+