REFLEXION

Le wali de Mostaganem relance les travaux du Nouvel hôpital

Le wali M. Houcine Ouaddah, a effectué une visite d’inspection et de travail pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du nouvel hôpital au niveau de la cité Kharrouba dans la matinée d’hier.



Le wali de Mostaganem relance les travaux du Nouvel hôpital
Cette visite entre dans le cadre du suivi des travaux de réalisation du nouvel hôpital pour finaliser le projet qui a dépassé les délais impartis et relancer les travaux  voire insuffler une nouvelle dynamique, pour rattraper le retard et revoir le concept de ce projet telle que la façade qui devra être refaite et qui selon le wali ne reflète pas le caractère architectural d’un hôpital, d’où les nombreuses remarques faites par le chef de l’exécutif, qui a insisté sur la cohésion des parties chargées de la réalisation de cet hôpital qui demande une attention particulière de par son importance, aussi a-t-il insisté sur la relance des travaux des CES et appelé à une collaboration étroite pour terminer le dit projet à temps. Il dira à ce propos : « Il ne s’agit pas de réaliser simplement un ouvrage, mais aussi de procéder à des modifications pour que l’hôpital soit fonctionnel, aussi est-il du devoir de chacun de relever le défi et faire en sorte qu’il soit conforme et en complète harmonie avec l’environnement. Dans la réalisation il est primordial de prendre en compte tous les facteurs de réussite surtout pour un hôpital en revoyant le côté esthétique, l’éclairage  et le confort pour le malade de sorte que les services soient en conformité avec la qualité dira-t-il ». Interrogé sur le retard, il a déclaré: « Le retard est du à plusieurs facteurs, liés tout d’abord à l’ancien bureau d’étude et à l’ancien DSP  qui n’a pas été à la hauteur de la mission qui lui a été confiée, en plus des difficultés et problèmes rencontrés et c’est ce qui a causé le retard affirma-t-il. Et de poursuivre : Nous avons du faire appel à un autre bureau d’étude « BEREG », qui a repris en main l’étude et je peux vous assurer que nous sommes arrivés à remonter les difficultés qui avaient entravé les travaux, ce qui nous a demandé du temps, mais nous avons réussi avec l’aide de tous et le dynamisme des entreprises chargées des travaux à rattraper ce retard pour atteindre l’objectif fixé. Nous avons décidé aussi de revoir certaines conceptions et modifications, pour donner à cet ouvrage ce cachet moderne et l’améliorer, car notre but est de réaliser un hôpital selon les normes internationales et ce pour le bien être du patient. D’autre part ajouta-t-il, nous espérons aussi le réceptionner, pourquoi pas en 2013 voire au plus tard en 2014 ». Voyez vous nous expliquera-t-il : « Ce n’est pas facile et chaque erreur est dommageable, dans la réalisation de projet tel que celui-ci, aussi est-il de notre devoir de prendre en considération toutes les données et les difficultés qui se présentent au cours de la réalisation d’une structure qui demande des efforts de tout un chacun et ce au bénéfice du citoyen. Pour rappel, au départ une enveloppe de 1,3 milliard a été octroyée pour ce projet et réévalué à 2,2 milliards. Pour conclure le wali mettra l’accent sur la valeur réelle d’un tel projet, en déclarant, il ne faut pas oublier, que nous devons prévoir tout un ensemble de structures qui va avec ce projet dont les logements de fonction pour les médecins, laboratoire et autres services nécessaires pour son bon fonctionnement. Un hôpital moderne c’est ce qu’il sera, avec un service des urgences, salle de réanimation, de radiologie, et abritera toutes les spécialités et sera doté d’un équipement ultra moderne, pour la ville de Mostaganem ».

Benyahia Aek
Mercredi 23 Mai 2012 - 10:56
Lu 728 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+