REFLEXION

Le wali de Mostaganem déterre la hache de guerre

M. HOUCINE OUDDAH ECOURTE SA VISITE A H. MAMECHE ET MIS EN GARDE LES RESPONSABLES

Le wali de Mostaganem, M.Houcine Ouaddah a décidé d’écourter sa visite dans la daïra de Hassi-Mameche et de rentrer au niveau du siège de la wilaya où semble-t-il a convoqué le P/APC de la commune pour avoir des explications sur le laisser aller dont souffre la région et surtout, pour ce qui est de l’hygiène.



Le wali de Mostaganem déterre la hache de guerre
Au cours de cette visite son attention a été attirée par les immondices et ordures qui jonchent la périphérie de la commune. Apparemment, les élus ne semblent pas se soucier du problème et de ses retombées néfastes sur la société, contestés par la population, qui ne cesse d’appeler à une meilleure prise en charge de leurs problèmes. La plus part des élus, semble préoccupée par un éventuel poste pour la députation, ou pour des responsabilités plus importantes à l’approche des élections et oublient leur devoirs vis-à-vis du citoyen, en cette période cruciale et difficile, ou la moindre étincelle pourrait provoquer l’irréparable. Pour beaucoup de gens interrogés, il ne suffit pas d’offrir des postes et des projets aux jeunes, il faudrait surtout prévoir de meilleures conditions de vie à tous les citoyens car le pays ne marche pas seulement avec les jeunes, il s’agit de mettre le citoyen dans de meilleurs conditions, pour apaiser le climat de tension qui règne et solutionner les problèmes futiles soient-ils, et le laisser aller semble se pérenniser et prendre le dessus. Le chef de l’exécutif, lors de cette visite éclaire au vu de la situation et a mis en garde les responsables de la commune pour les mettre devant le fait accompli : « A partir d’aujourd’hui, chaque responsable sera sanctionné, car le temps du pardon est révolu a-t-il averti et un autre rendez-vous a été pris pour le dimanche de la semaine à venir ». Le Wali a été déçu, après une inspection aux 31 logements et d’une école écourtant ainsi sa visite après avoir menacé les responsables concernés. Il est clair que les responsables, ne peuvent tenir le rythme du fait de la méthode de travail instaurée, afin que la Wilaya de Mostaganem puisse retrouver son lustre d’antan. Jamais Mostaganem et certaines de ses communes n’ont été aussi sale, d’où le laisser allé par les responsables et élus qui n’ont pas consciences du tord qu’ils font aux citoyens et à l’environnement. Des baraques et des souks en plein centre ville, des impasses transformées en garage et en propriété privées, des places publiques transformés en lieux de commerces et de débauches…etc. A quand le grand coup de pied dans la fourmilière.

Nassim Aymen
Mercredi 14 Septembre 2011 - 18:00
Lu 1308 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+