REFLEXION

Le wali de Mostaganem avertit les bureaux d’études et les entreprises

« Les bureaux d’études et les entreprises, qui ne suivent pas notre démarche, seront exclus», a déclaré le wali lors de sa dernière visite à la daïra de Sidi Ali



Le wali de Mostaganem avertit les bureaux d’études et les entreprises
Lors de sa dernière visite de travail dans la daïra de Sidi-Ali, qui a duré dix heures et s’est étalé sur un circuit de 220 kilomètres, le wali a fait une déclaration aux quelques journalistes présents sur place en fin de tournée, après avoir confirmé une nouvelle fois que l’état fait des efforts considérables pour faire bénéficier toutes les régions du pays d’un programme de développement, qui permettrait à tous les citoyens d’être sur le même pied d’égalité et de vivre dans des conditions décentes . Une attention particulière est accordée à certaines régions dites défavorisées et cela pour combler le retard en matière de développement parce que M.Ouaddah estime que l’on ne peut parler de développement global que si cela n’inclus pas tous le monde et notamment les régions éloignées et isolées, à l’image des douars de Sidi-Ali (Naimia, Tazgait, OuledBoudjemaa, Douar Melaha…etc). Le wali estime que certains citoyens ont une volonté de fer pour rester et vivre sur leurs terres malgré certains manques et le wali tient à rappeler que la priorité est accordée au logement, qui reste la principale revendication du citoyen, l’état ne sera pas avare et le logement rural est la solution proposé justement pour mettre fin aux conditions de vies difficiles de ces mêmes citoyens, le wali a tenu à dire que dorénavant et pour les prochains chantiers qui seront lancés dans les jours à venir, tous les bureaux d’études et les entreprises qui n’ont pas appliqué les consignes et n’ont pas pris en considération les remarques qui leurs ont été adressées, seront exclus et ne pourront prétendre à d’éventuels projets dans le cadre des différents programmes de développement car le wali estime que se tromper une seule fois cela arrive mais si cela dure, c’est plus des erreurs mais de la tricherie et celui qui triche ne peut participer à l’évolution et l’essor du pays. Justement durant cette même visite, et pour désenclaver ces régions, le wali a procédé à la visite des chantiers de réhabilitation des chemins communaux, le premier reliant Tazgait centre au douar Nehailia (sur 6 km), le deuxième reliant douar Amamra à Souahlia et la troisième reliant les douars Traba, Safsaf et Kechakcha à la RN 90. D’un autre coté le chef de l’exécutif, a visité le chantier concernant la création du chemin communal, reliant la RN 90 au douar Mouaissia sur 500 mètres, visite du chantier de modernisation de la CW 7 et la visite du chantier de modernisation du chemin de wilaya 52 reliant la CW 7 à la route nationale 90 dans le cadre du budget wilaya. Dans le cadre de l’AEP, la daïra de Sidi-Ali a bénéficié de plusieurs projets menés à terme par les services de l’hydraulique qui ne ménagent pas les efforts pour étancher la soif de tous les citoyens de la capitale du Dahra. Ainsi, le wali a procédé à la mise en service d’un réservoir de 500 mètres cube qui devra desservir le douar Ouled Mohamed ainsi que la présentation des opérations PSD en voie de lancement, le wali et la forte délégation qui l’accompagnait ont visité les chantiers de réalisation des réseaux d’AEP des douars Ouled Tahar, Nehailia, OuledKhaiyen, Melalha, Ouled Saad, Ouled Sidi-Khaled, et Naimia 2 donc quelques 7 douars qui abritent des milliers de familles, qui seront soulagées par l’arrivé du précieux produit dans leurs robinets. Dans le cadre du logement, les logements ruraux poussent comme des champignons et malgré les quelques contestataires, qui souvent ont bénéficié mais qui veulent que la plupart des membres de leurs familles en bénéficient sans attendre, les élus estiment de leurs coté, qu’ils font leur possible pour satisfaire tous les demandeurs surtout qu’il n’y a pas de limite dans les quotas et tant qu’il y a la disponibilité du terrain, l’acquéreur a droit s’il répond aux conditions bien sûr mais il ne faudrait pas que les citoyens abusent des largesses de l’état aussi. Dans le cadre du Logement Promotionnel, le wali a visité les chantiers des 33 et 66 logements de Sidi-Ali, M.ouaddah n’a pas hésité à fustiger les entreprises qui ont procédé à la réalisation de ces logements et cela à cause de quelques incohérences alors que du côté du chantier de l’OPGI, le wali a été surpris par la qualité des logements sociaux, qui sont réalisés par une entreprise de Mostaganem et qui est entrain de faire du très beau travail dans le domaine. Le wali a aussi procédé à la visite du stade de OuledMallah, de la piscine semi olympique et du centre culturel de Sidi-Ali, des infrastructures qui permettront aux jeunes de s’émanciper dans un milieu saint. La visite a duré dix heures et s’est étalé sur un circuit de 220 kilomètres.

Mihoub
Samedi 19 Novembre 2011 - 23:13
Lu 746 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+