REFLEXION

Le wali de Mascara sévit avec fermeté contre la dilapidation de l’argent public

Le wali de Mascara a pris son bâton de pèlerin pour visiter et inspecter l’ensemble des projets à travers le territoire de la wilaya. Le chef de l’exécutif n’a pas hésité à chaque fois que c’est nécessaire de blâmer les responsables et les entreprises défaillantes quant à la réalisation des projets qui leur sont confiés ou dépendant de leur secteur.



Le wali de Mascara sévit avec fermeté contre la dilapidation de l’argent public
En effet, lors de la visite d’inspection et de travail qu’a effectué le wali de Mascara au niveau de la daïra de Mohamadia, le directeur de la jeunesse et des sports n’a pas échappé aux remarques et blâmes du wali à cause des défaillances constatées sur le terrain. Suite au retard flagrant constaté par le chef de l’exécutif sur les trois projets au niveau de Mohamadia et Feraguig sur un stade et un CSP, le wali lance à l’égard du DJS « tu ne maitrises pas ton secteur ». Les trois entreprises engagées par le DJS accusent des retards considérables d’exécution des travaux, c’est pourquoi, il a ordonné à faire une enquête sur les travaux réalisés en présence d’un huissier et résilié leurs contrats dans l’immédiat. Au niveau du lieu dit Blanett dans la daïra de Mohamadia, le chef de l’exécutif a ordonné au directeur des ressources en eau de dépêcher une commission d’enquête sur les canalisations d’évacuation des eaux usées et celles des eaux potables, au niveau de ces lieux. Le  wali a été informé par les citoyens que l’entrepreneur leur a demandé de lui fournir la tuyauterie pour achever les travaux, ceci amena le chef de l’exécutif de lancer à l’égard des entreprises, « celui qui ne peut pas suivre et n’arrive pas à travailler peut partir, moi, je ne peux pas rester les bras croisés devant la dilapidation des biens de l’Etat ». Comme à son habitude, il n’a pas arrêté d’appeler les gens à l’ordre pour faire leur travail dans les normes. Les défaillances ne sont pas tolérées par le wali et à tous les niveaux. Lors de la visite effectuée le jeudi au niveau des daïras de Aouf et Tizi, le directeur des ressources en eaux a déclaré que 27 puits réalisés sur le territoire de la wilaya pour la somme de plus de 40 milliards ne répondent pas à la nouvelle technologie, ces puits ont séché et ne servent à rien, c’est du travail bâclé réalisé durant les années passées, 14 autres puits furent programmés pour remplacer les premiers et qui demeurent en activité et permettent aux citoyens de la wilaya de bénéficier de leur quota d’eau dans de bonnes conditions. Au niveau de la commune de Froha, le directeur de l’emploi a résilié plus de 50 actes d’exploitation des locaux pour les transférer au marché de légumes et fruits et seront attribués aux jeunes qui veulent les exploiter convenablement.  Le wali a visité les locaux qui étaient jusque-là inexploités par leurs propriétaires et dont certains locaux furent tout simplement transformés en lieu d’habitation. Le Chef de la daïra et le P/APC furent ordonnés à vider ces lieux le plus vite possible. Il a également ordonné au directeur de l’emploi de généraliser l’opération pour récupérer les locaux qui sont inexploités à travers le territoire de la wilaya. Sachant que jusqu’à présent 3.163 locaux ont été attribués sur 3.276 existants dont 400 ont été attribués dans le cadre de la lutte contre le marché informel.

B. Boufaden
Dimanche 26 Mai 2013 - 10:33
Lu 277 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+