REFLEXION

Le wali de Mascara menace de sévir d’une main de fer

Lors de sa visite effectuée le mercredi passé au niveau de la Commune d’Oued Taria, le wali a promis aux entrepreneurs qu’il battrait le retard dans les projets avec une main de fer. Le wali n’était pas tendre à l’égard des entreprises défaillantes dans la notion temps.



Le wali de Mascara menace de sévir d’une main de fer
La visite a permis au wali d’inspecter les projets de développement qui sont en cours d’achèvement ou qui tirent à leurs fins, en commençant par le trésor communal déjà achevé mais qui présente certains manques pour lesquels le wali a mis en garde l’entreprise réalisatrice et l’insistance sur les espaces verts. Puis il s’est rendu à l’école Ibn Khaldoun située au centre de la ville pour visiter le chantier sur la cantine scolaire dont le taux d’avancement est à 15% environ, des instructions fermes sont données sur place pour l’achèvement du projet dans les délais inscrits et ce pour permettre aux écoliers de bénéficier de leur repas quotidien dans de bonnes conditions, sachant que ces derniers ont besoin d’un repas chaud durant l’hiver. De là, le wali et la délégation qui l’accompagne se sont rendus sur le tronçon routier qui relie les locaux professionnels à la ville, le siège de la protection civile dont le taux d’avancement est à 15%. Là, le wali a également insisté sur les délais de réalisation et avertit les entrepreneurs que tout retard sera sanctionné. La ville d’Oued Taria est située sur la RN 6, un axe routier à grande circulation qui relie le Nord au Sud et sur lequel on enregistre beaucoup d’accidents suite à l’encombrement des véhicules, par la suite, le wali a visité la grande mosquée « Abou Dedjana » qui englobe en son sein une école coranique qui rassemble un grand nombre d’étudiants de coran venus de tous les coins de la wilaya , cette école peut contenir jusqu’à 500 Taleb qui peuvent bénéficier de repas et de logis, ceci avant de se rendre au chantier des 66 Logements LSP qui sont restés assez longtemps à l’arrêt pénalisant ainsi leurs propriétaires de prendre leurs clés à temps, les travaux sont passés entre les mains d’une autre entreprise de Sidi-Bel-Abbès, qui a déjà fait démarrer les travaux à la grande satisfaction des bénéficiaires. Avant de quitter la commune, le wali a inauguré la piste reliant Douar Ouled Sahraoui à la ville. Lors de cette visite, le P/APC a fait une proposition au premier responsable de l’exécutif de transformer l’ancien siège de l’APC en banque de l’agriculture sachant que les opérateurs de la localité sont dans le besoin, la proposition semble avoir eu l’aval de M. le wali. Sur son chemin du retour vers le chef-lieu de la wilaya, le wali a fait une brève visite à la commune de Guerdjoum, pour visiter en premier lieu la route d’Ouled Hassani, puis la nouvelle école de 6 classes qui se trouve en cours de réalisation et dont l’entreprise fût félicitée pour la qualité des travaux et le respect du délai, puis le wali inaugure un terrain combiné pour les jeunes de la Commune.

B.Boufaden
Samedi 15 Octobre 2011 - 11:39
Lu 575 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+