REFLEXION

Le wali d'Oran réprimande le DAS



Le wali d'Oran réprimande le DAS
Le Directeur de l’Action Sociale (DAS), a été sérieusement pris à partie, lors du dernier briefing du wali. Abdelmalek Boudiaf a réprimandé le responsable de l’Action Sociale au sujet de l’inquiétante progression dans le nombre de vagabonds et de mendiants, qui essaiment les rues de la ville et qui crèchent à la belle étoile. Rien ne semble échapper au wali. «Vous avez vu les photos des gens qui dorment dehors. Ce n’est pas possible. Si vous rentrez chez vous à 18 heures, vous ne risquez pas de voir grand-chose. Ce n’est pas ça être responsable. Il faut que vous ayez un peu plus de conscience», s’est-il exclamé devant une assistance médusée. En fait, le wali n’a ménagé personne au cours de cette réunion quotidienne. «J’ai conscience que cela fait très longtemps que vous n’avez pas travaillé. Seulement, faites des efforts sinon ça finira par retomber sur vous», a-t-il expliqué. Au sujet des poteaux électriques allumés en plein jour, il se dit outré par le je-m’en-foutisme ambiant. «Je ne comprendrais jamais cette attitude de fait accompli. Il faut changer ces mentalités et combattre ces réflexes révolus», dira-t-il avant de s’interroger «pourquoi personne n’a soulevé ce problème?» Autant de tares et de failles que le wali compte rattraper et résoudre avant la fin de sa mission. Le pourra-t-il ?

Medjadji.H
Vendredi 30 Septembre 2011 - 21:47
Lu 1052 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+