REFLEXION

Le terrain de la mafia



Le terrain de la mafia
Comment peut-on se servir alors qu’on est tout le temps servi par les autres. C’est peut-être une thérapie que nul ne peut y accéder que ceux ou celles qui y sont déjà. Etre dans le giron du pouvoir et utiliser ses relations pour être servi, c’est la pire des choses qui puissent exister sur terre. Le poste, la fonction et l’influence n’étant plus suffisants de nos jours pour assouvir leurs désirs ou leurs demandes, nos affairistes s’affairent justement à dénicher le meilleur moyen pour accaparer telle ou telle chose, tel ou tel bien, sans qu’ils puissent être mis à l’index, c'est-à-dire en catimini, mais ils semblent oublier que le terrain est miné et qu’ils ne sont pas les seuls à y trainer ; Les colporteurs de ragots et autres souffleurs de mots restent toujours aux aguets, pour dénicher à leur tour la moindre information qui puisse les projeter pas dans le temps mais auprès de certains mafieux qui n’hésiteront pas à leur tour d’utiliser cette information contre son auteur. Et c’est là, que commence l’opération chantage, et celle qui consiste à dire « Donnant-donnant ».

Hocine
Jeudi 27 Mai 2010 - 00:01
Lu 1053 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+