REFLEXION

Le président de la SGP-INJAB condamné à 3 ans de prison



Le président de la Société de gestion et de participation (SGP-INJAB), incarcéré depuis le 14 février pour une affaire de faux diplômes a été condamné à trois ans de prison ferme par le tribunal de Hussein Dey selon une procédure pénale accélérée de flagrant délit.Pour rappel, la SGP est constituée de 61 entreprises, dont 34 au niveau régional, 23 bureaux d’études, 3 filières de génie civil et 4 grands groupes. Cela sans compter six nouvelles entreprises créées dans le Sud du pays et dans les Hauts-Plateaux. La SGP-INJAB a un plan de charge qui se compose de dizaines de milliers de logements à construire et vient de signer des protocoles d’accord de création de sociétés mixtes algéro-espagnoles et algéro-portugaises pour la construction de 70.000 logements/an.

Riad
Mercredi 20 Février 2013 - 10:51
Lu 461 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+