REFLEXION

Le président cubain en Algérie pour le renforcement des relations bilatérales.



Le président cubain en Algérie pour le renforcement des relations bilatérales.
Le président du Conseil d'Etat et du Conseil des ministres de la République de Cuba, Raul Castro Ruz, est arrivé samedi à Alger pour une visite d'Etat de trois jours en Algérie, à l'invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Raul Castro Ruz a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international Houari Boumediene par le président Bouteflika. La visite, l'une des premières effectuées à l'étranger par le président Raul Castro depuis son accession à la magistrature suprême, "témoigne de la qualité des relations historiques d'amitié et de solidarité entre l'Algérie et Cuba", avait indiqué un communiqué de la présidence de la République. Les deux parties examineront, à cette occasion, "les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale qui a connu, ces dernières années, une évolution appréciable", avait-on souligné de même source. Les deux chefs d'Etat procèderont également à un échange de vues sur les questions régionales et internationales "d'intérêt commun". La visite d'Etat du président Raul Castro, "tend à renforcer des relations bilatérales déjà marquées par leur solidité et leur constance, reflétées par la régularité des consultations politiques de haut niveau", avait souligné vendredi une source diplomatique à Alger. Le mémorandum d'entente sur les consultations politiques bilatérales, conclu en mai 2007, a permis de renforcer davantage les mécanismes de concertation et de coordination entre les deux pays à tous les niveaux. La 15ème session de la commission mixte algéro-cubaine qui s'est tenue en janvier 2008 à La Havane, a permis, pour sa part, de réaffirmer l'attachement des deux pays à la réalisation de projets de coopération dans plusieurs secteurs. Les entretiens qu'a eus le président Bouteflika avec les dirigeants cubains lors de son séjour à La Havane à l'occasion du 14ème sommet du Mouvement des pays non-alignés, en septembre 2006, ont permis également de dégager de nouvelles perspectives de coopération, notamment dans le domaine de la santé. C'est dans cette perspective qu'un accord de partenariat pour le transfert de technologie a été signé, en début de ce mois à Alger, entre le groupe pharmaceutique Saïdal et le groupe Heber Biotic Cuba, portant sur la fabrication d'un vaccin contre l'hépatite B, avait-on relevé. Cet accord prévoit, dans une première phase, un transfert de technologie, puis, dans une seconde, la construction d'une usine mixte pour la fabrication du vaccin, d'une capacité de 5 millions doses durant la première année, avec un coût d'investissement estimé à 3,5 millions d'euros. Ce projet intervient conformément à l'engagement pris par les deux pays dans le domaine de la santé, appelant au renforcement de la coopération, à l'achat d'équipements médicaux de Cuba, au transfert de technologie à travers la création d'une société mixte de production des dérivés du sang et de vaccins contre l'hépatite B, ainsi que la création de sociétés mixtes de production et de commercialisation des médicaments génériques. Dans le domaine du commerce, l'Algérie et Cuba ont réaffirmé leur engagement, à travers un accord signé à La Havane en 2001, à réaliser les opérations d'achat et de vente de pétrole et de ses dérivés contre des médicaments, des vaccins, des équipements et du sucre naturel. A l'occasion, un procès-verbal multilatéral a été signé en vertu duquel les deux parties ont convenu de prendre une série de mesures dans le domaine des relations économiques, commerciales et financières, dont la participation aux manifestations et expositions organisées dans les deux pays. La Banque extérieure d'Algérie et la Banque nationale de Cuba ont réitéré, en vertu de ce procès-verbal, leur engagement à renforcer les relations financières et à oeuvrer à l'amélioration des mécanismes banquiers et du système informatique. Dans le domaine agricole, les deux pays se sont engagés à appliquer les conventions de coopération bilatérale, portant notamment sur la production animale, l'irrigation, les cultures biologiques et un partenariat en matière de médicaments et de produits biologiques à usage vétérinaire. D'autre part, les deux pays ont conclu, lors de la 13ème session de la commission mixte, en 2005, un acte de coopération économique, commerciale, scientifique, technique et culturelle. Cet acte sera suivi, une année plus tard, par la signature de cinq accords de coopération dans les domaines de la santé, du sport, de la culture et de la pêche, au même titre qu'un accord final relatif au processus d'adhésion de l'Algérie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). En vertu de cet accord, Cuba s'est engagé à soutenir l'Algérie dans son processus d'adhésion à cette organisation. Les deux pays partagent en outre un grand nombre de positions au sein de l'Organisation des Nations unies, du Mouvement des pays non-alignés et du Groupe des 77. Ils ont également en commun la même préoccupation sur la démocratisation des institutions internationales, ainsi qu'une vision similaire en ce qui concerne la promotion et la défense des intérêts des pays du Sud, avait releva de même source.

Riad
Dimanche 8 Février 2009 - 15:46
Lu 476 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+