REFLEXION

Le président Bouteflika samedi à Tunis

1ER ANNIVERSAIRE DE LA REVOLUTION DU JASMIN

A l’occasion du premier anniversaire de la révolution du jasmin, le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, se rendra samedi prochain en Tunisie à l’invitation de son homologue Tunisien Moncef Marzouki.



Le président Bouteflika samedi à Tunis
C’est ce que vient d’annoncer la République de Tunisie dans un communiqué reçu dans toutes les rédactions algériennes. Dans ce communiqué, le président tunisien Moncef Marzouki a tenu à se démarquer de certains propos qui lui ont été attribués et selon lesquels il aurait reproché aux responsables algériens d’avoir arrêté le processus électoral de janvier 1992. Dans ce même sillage Moncef Marzouki, à voulu circonscrire tout propos tenus qui pourrait ternir les relations entre les deux pays voisins, aussi a-t-il démenti clairement toute allégation, soulignant que les déclarations qui ont été faites en Libye "ont été purement et simplement dénaturées. Aussi pour écarter toute suspicion et assainir le climat, le président tunisien Moncef Marzouki, s’est fait un point d’honneur d’annoncer lui-même dans son communiqué la présence de son homologue Abdelaziz Bouteflika à Tunis le 14 de ce mois. La participation de Bouteflika aux festivités marquant l’anniversaire de la révolution du jasmin, constitue une étape importante dans les relations algéro-tunisienne depuis la chute de Ben Ali, et constitue un évènement important pour les deux pays qui sont liés par les liens d’amitié et de fraternité qui remontent à l’époque coloniale. Pour rappel, l’Algérie dans le cadre de la solidarité avec le peuple tunisien, avait donné un chèque de 100 millions de dollars en guise d’aide financière à la Tunisie pour faire face au besoin immédiat lors de la visite de l’ex Premier ministre Béji Caïd Essebsi à Alger au mois de mars dernier. Alger avait alors apprécié cette visite qui fut la première d’un officiel tunisien post révolution à l’étranger. La présence d’Abdelaziz Bouteflika à Tunis est un  signe d’ouverture et une occasion pour le nouveau régime tunisien de renouer les relations avec l’Algérie, du fait que le chef de l’Etat sera l’invité d’honneur de la Tunisie.

Ismain
Mardi 10 Janvier 2012 - 21:14
Lu 600 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+