REFLEXION

Le président Bouteflika ordonne l’arrêt des écoutes illégales

Le président Abdelaziz Bouteflika, a instruit les différents services de sécurité algérienne de mettre fin aux écoutes téléphoniques illégales.



 Le chef de l’Etat, «a instruit les différents services de sécurité, à savoir la gendarmerie, les services de police et le Département du renseignement et de la Sécurité, de mettre fin aux écoutes téléphoniques illégales». La directive émise par le président précise que «les écoutes doivent être dorénavant initiées uniquement par la justice et l’autorité administrative». Ainsi, pour être légale, l’écoute doit nécessiter une autorisation judiciaire préalable ordonnée par un magistrat ou un juge d’instruction ou bien une autorisation administrative ordonnée par le Premier ministre. En effet, une écoute administrative ou judiciaire n’est possible que dans des situations précises et pour une durée limitée.

Il s’agit, dans ce cadre, d’une pratique contraire au principe du secret de la correspondance. La source a précisé que l’anarchie avait atteint un tel point que même

Riad
Mardi 9 Septembre 2014 - 12:15
Lu 421 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+