REFLEXION

Le président Bouteflika en visite de travail et d'inspection à Biskra.

Effacement total des dettes des agriculteurs et des éleveurs



Le président Bouteflika en visite de travail et d'inspection à Biskra.

Le chef de l'Etat avait auparavant visité, dans la commune de  Sidi Okba une exploitation agricole appartenant à un privé.

Une exposition en plein air a été mise sur pied pour présenter au président Bouteflika des échantillons d'une trentaine de produits agricoles cultivés dans la région des Ziban dont les légumes précoces.

L'exploitation visitée est une ferme mise en valeur pendant 36 mois par un investisseur privé pour 100 millions DA. La mise en valeur a porté sur 24 hectares dont 22 irrigués plantés de 1.350 dattiers et 600 arbres fruitiers. Sept hectares y sont consacrés à la production des fourrages. Elle entretient des élevages d'ovins ainsi qu'une trentaine de bovins dont 20 vaches laitières. L'exploitation emploie dix travailleurs permanents et 20 autres temporaires



Inauguration du projet d'extension du complexe islamique de Sidi Okba

 Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré samedi le projet de restauration et d'extension du complexe islamique de la ville de Sidi Okba dans le cadre de sa visite d'inspection et de travail dans la wilaya de Biskra. Les opérations de restauration et d'extension de cette structure culturelle et cultuelle ont coûté au total 639,2 millions DA dont 100 millions DA accordés par le président de la République lors d'une visite effectuée le 9 juin 2001 dans la région. Les travaux entrepris ont permis la sauvegarde, la restauration, l'extension et la revalorisation de ce site qui revêt un important intérêt historique du fait qu'il renferme la sépulture et la mosquée du compagnon du prophète de l'Islam Okba ibn Nafi' El fihri.
Le complexe compte en outre une salle de prière pour 5.000 fidèles, une école coranique, une bibliothèque, une salle de lecture, une salle de conférence de 500 places et un dortoir de 150 lits. Lancés en 1990, les travaux de ce complexe ont été exécutés sur plusieurs étapes par onze entreprises.

Le secteur des affaires religieuses compte dans la wilaya de Biskra 291 mosquées, 16 écoles coraniques, 47 classes d'enseignement coranique et koutab et trois zaouïas.

La wilaya de Biskra est une région à vocation agricole. Sa surface agricole utile est estimée à 1,7 million hectares exploités pour la production de divers fruits et légumes notamment les dattes. Son patrimoine phoénicicole se compose de 4,4 millions dattiers dont 2,5 millions producteurs fournissant annuellement une moyenne de 1,8 millions qx. Un million de quintaux de cette production appartient à l'espèce Deglet Nour. Le cheptel local compte 600.000 ovins, 3.200 bovins et quelques troupeaux de chevaux et chameaux.



Inauguration de structures culturelles et sportives


Des structures culturelles et sportives ont été inaugurées, samedi à Biskra, par la président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en visite de travail et d'inspection dans la wilaya. A l'université Mohamed Khider où il venait d'inaugurer 6000 places pédagogique, le chef de l'Etat a inauguré un complexe culturel et sportif. Cet acquis vise notamment à améliorer les conditions de vie à l'intérieur de l'université par l'accueil de diverses activités culturelles et sportives initiées par les étudiants. Huit entreprises se sont chargées de la réalisation de ce projet terminé en 24 mois pour 214,5 millions DA. Le projet a créé 150 emplois.

Le complexe comprend notamment une salle de sport couverte avec des gradins pour 500 places, une salle de body building, des vestiaires et autres structures.

Le chef de l'Etat avait auparavant posé la première pierre du projet de réalisation d'un centre de formation des jeunes talents sportifs en football, dans la commune de Biskra. L'opération porte sur l'étude, la réalisation et l'équipement de ce centre pour 863 millions DA avec un délai de 24 mois pour l'exécution des travaux. Deux entreprises ont été sélectionnées pour la réalisation de l'ensemble des travaux retenus. L'objectif de ce futur équipement est de promouvoir la pratique du football dans la région. Il devra employer 300 personnes dont 50 dans des postes permanents et 250 dans des emplois temporaires.

La dernière décennie a été marquée, pour le secteur de la jeunesse et des sports, par la réception de 12 salles omnisports, onze piscines, quatre complexes de proximité, deux salles polyvalentes et un pavillon d'accueil des athlètes d'une capacité de 100 lits.



Des structures sanitaire et socio-éducatives inaugurées


Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré, samedi après-midi à Biskra, une série de structures sanitaire et socio-éducatives dans le cadre de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya. Le chef de l'Etat a inauguré, au chef-lieu de wilaya, un pavillon médico-chirurgical dont il a visité les différents services avant de s'enquérir de l'état de santé de ses pensionnaires. L'opération d'étude, de réalisation et d'équipement de ce pavillon a mobilisé 190 millions DA. Confiée à sept entreprises, elle a duré huit mois.

Cette structure qui vient renforcer le réseau des équipements publics de santé, compte une réception d'accueil et d'orientation, un service des consultations médicales générales, un service des urgences médicales et un bloc opératoire. Elle permet d'améliorer les conditions de prise en charge des malades. 130 personnes dont 32 permanents et 98 temporaires y seront employées.

Ce pavillon constitue un maillon complémentaire pour les trois structures sanitaires mitoyennes que sont l'hôpital Bachir Benasser, la maternité et le laboratoire de wilaya de la santé.

Le président Bouteflika a en outre inauguré la ceinture verte de la ville de Biskra. Ce couvert végétal permet d'instaurer un microclimat dans cette wilaya où l'aire forestière recouvert à peine 2 % de sa surface globale. Cette bande verte dont la première tranche a été inaugurée s'étend sur 90 hectares boisés de diverses essences forestières et arbres d'embellissement dont l'irrigation est assurée par le système du goutte-à-goutte.

Le chef de l'Etat a, par la suite, inauguré l'école primaire Ahmed T'kouti, établissement devant réduire la pression sur les classes et améliorer les conditions de scolarité des élèves. Réalisée dans la zone urbaine Ouest de la ville de Biskra, cette école a coûté 94 millions DA et a été construite par neuf entreprises en 24 mois. 50 emplois permanents y ont été créés.

Le président de la République a, par ailleurs, procédé à l'inauguration de 520 logements socio-locatifs dans la même zone urbaine. Cette cité permet de renforcer le parc logement local, de satisfaire une partie de la demande sur le logement et de réduire le déficit enregistré en ce domaine, tout en contribuant à la réalisation du programme national d'un million d'habitations.

Dans la commune d'El Hadjab, le président de la République a inauguré une briqueterie privée d'une capacité de production de 140.000 tonnes par an. Appartenant au groupe Amouri, cette unité a été réalisée en 24 mois pour 150 millions DA. Sa production contribue à répondre à la demande du marché national du bâtiment sur ce matériau de construction. Elle emploie 420 travailleurs dont 120 permanents et 300 temporaires.



Effacement total des dettes des agriculteurs et des éleveurs


Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé samedi à Biskra que l'Etat a décidé d'effacer la totalité de la dette des agriculteurs et des éleveurs qui s'élève à 41 milliards de DA. "Dans le but d'encourager le monde agricole à fournir l'effort intense attendu de lui pour moderniser l'activité et augmenter ses diverses productions, j'annonce que l'Etat a décidé d'effacer la totalité de la dette des agriculteurs et des éleveurs qui s'élève actuellement à 41 milliards DA", a déclaré le chef de l'Etat dans un discours prononcé à l'occasion de la rencontre nationale sur le renouveau de l'économie agricole et le renouveau rural. "Cette dette, a-t-il poursuivi, sera rachetée par le Trésor public et de ce fait, les banques doivent cesser, dès ce jour, toute démarche pour le recouvrement de leurs créances auprès des agriculteurs et des éleveurs".


Réflexion
Samedi 28 Février 2009 - 23:55
Lu 1520 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+