REFLEXION

Le pouvoir arabe



Depuis 1492, date fatidique où le monde arabo- musulman chassé d’Andalousie ( Espagne) ne se releva plus de cette décadence où les causes réelles de cette dernière sont le faste, les guerres fratricides et l’injustice. Cette hémorragie sociale, culturelle et idéologique ne cessa point mais tout au contraire la situation n’a fait qu’empirer. De l’apogée à la décadence. Alors que le monde occidental qui, auparavant venait se ressourcer de la civilisation musulmane avec tout ce qu’elle renfermait comme science et savants devient à son tour au sommet de la pyramide de la civilisation et tient à le rester. Le monde arabo- musulman sombre dans la médiocrité en raison de plusieurs facteurs à savoir l’ignorance, le despotisme et l’injustice sont des éléments suffisants qui poussent les peuples à dormir d’un profond sommeil car l’astre se lève pour les peuples qui se réveillent et se couche pour les peuples qui ont sommeil, Les peuples qui dorment n’ont pas d’histoire, mais des cauchemars et des rêves où passent des figures prestigieuses de tyrans ou de héros légendaires. Lorsque l’on compare les deux mondes (Occidental et arabo- musulman), nous constatons que les deux peuples sont différents, le premier passe du sommeil au réveil et l’autre passe du réveil au sommeil profond où il risque de ne plus se réveiller. Donc, le premier se bat pour sa mission à savoir se maintenir dans la civilisation et l’autre, œuvre pour sa soumission à l’occident. Actuellement, nous constatons que les dirigeants arabes se soumettent aux directives des puissances occidentales pieds et poings liés ce qui résume leur statut à des esclaves libres dirigés au doigt et à l’œil. Ce que nous constatons maintenant, c’est que les guerres forment des anciens combattants qui défilent ensemble et que les révolutions créent des frères qui s’entretuent comme c’est le cas de toutes les révolutions qui se sont déclenchées dans le monde arabe. Quand les peuples et les dirigeants arabes émergeront-ils de leur néant ? C’est ainsi qu’après avoir été le moteur d’une brillante civilisation, les musulmans et le monde arabe se sont retrouvés, par une phase de querelles de toutes sortes, de guerres de tawaifs et de razzias ; ramenés à leur stade actuel. Du fait que le monde arabe est colonisé sur tous les points à savoir dans le domaine culturel, idéologique, social et dans bien d’autres domaines, cela n’a pu être possible que pour la simple raison que les peuples et leurs pouvoirs ont donnée à l’occident toutes les conditions nécessaires et suffisantes pour pouvoir être colonisables. En fin de compte c’est le problème de l’homme qui se pose dans le monde arabe.

Benyahia El Houcine
Mercredi 1 Juin 2011 - 13:42
Lu 394 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+