REFLEXION

Le poulet se vend encore cher à Tissemsilt



Certains semblants de commerçants au niveau de la ville de Tissemsilt continuent de faire la loi à leur manière, le certificat de bonne santé de la volaille et la validité de ce certificat ne sont que des futilités, mais le plus contrevenant dans tout cela sont ces prix qui n’ont pas cessé de grimper arrivant à 280 da le kg et ce malgré toutes les lois et dispositions mises en branle pour lutter contre les hausses des prix injustifiées et injustifiables et contre le commerce informel, particulièrement la vente des volailles. Il faut voir la qualité de cette viande blanche pour se rendre à l’évidence que le contrôle fait toujours défaut, et au cas où cette viande ne trouve plus d'acheteur, elle est vite transformée en poulet rôti, une situation qui ne va certainement pas arranger les affaires des petites bourses après que ce maudit poulet ait miraculeusement pris des ailes. Dans pareilles circonstances, l’intervention des contrôleurs des prix et de la qualité est plus qu’urgente pour faire appliquer rigoureusement les lois en vigueur.                

A. Ould El Hadri
Lundi 14 Avril 2014 - 10:28
Lu 121 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+