REFLEXION

Le plan de développement de Mostaganem commence à prendre forme

L’économie est basée sur la pêche, l’agriculture, le tourisme et une industrie. Mostaganem l’une des plus belles villes d’Algérie attire un grand nombre de touristes.



Le plan de développement de Mostaganem commence à prendre forme
Les travaux du front de mer de la salamandre avancent, la livraison du projet devrait se faire durant l’été, depuis la destruction des anciens cabanons de la salamandre en 2007. Cette situation avait provoqué à l’époque des tensions, aujourd’hui tout cela n’est qu’un souvenir parmi d’autres et le projet commence à prendre la forme. Le port de pêche et de plaisance de la salamandre dont les travaux trainent depuis des années, sera opérationnel avant la fin  du mois d’avril. Cette infrastructure d’une capacité d’accueil de 205 petits métiers, a connu un retard de près de 10 ans,  Un énième ultimatum a été donné aux responsables concernés pour mettre en service, il ne manque que le bloc administratif. L’aérodrome de Sayada une rallonge de 4 milliards pour l’achat de certains équipements, et les infrastructures de base, cette piste devra permettre à des évacuations d’urgence ou de recevoir des dons en cas d’éventuelles catastrophes. Une nouvelle agence de voyage inaugurée juste à la sortie sud de la ville sur la route qui mène à Relizane.qui permettra à 1 million de voyageurs de transiter par la ville, qui est devenue  un  important pole touristique lors de la saison estivale. Une ligne ferroviaire Mostaganem – Hassi Mefsoukh pour bientôt, une ligne Mostaganem-Relizane est à l’étude. Concernant le projet de tramway l’étude et le cahier des charges seront finalisés en juin prochain avant le lancement de l’avis d’appel d’offres. Un nouveau cimetière à l’horizon  et une enveloppe de 2 milliards de centimes a été dégagée.  Ce dernier est composé d’une superficie de 08 hectares et   est situé au voisinage de Souk Ellil au sein de la commune de Sayada. Il est prévu aussi un complexe sportif, et une gare maritime. Ces infrastructures devront aussi développer le tourisme, qui permet la création de postes d’emplois. Mostaganem recèle  plusieurs sites touristiques, religieux, archéologiques et culturels. Attire un grand nombre de touristes locaux et étrangers grâce à leur nature sublime, aux sites archéologiques et aux plages dont elles dispose,  cette dernière recèle d’importants sites historiques, en témoignent les ruines romaines, phéniciennes, ottomanes et musulmanes à l’instar de la mosquée Ettabaniya construite par le Sultan Abou Abdallah Ben Ali Ibn Abi Said Al Marini de 1340 à 1341 ainsi que la cité Al Matmore et la Casbah Ettabaniya. La ville compte également plusieurs portes dont les portes d’El Arsa, El Marsa, El Djerad, Mascara et Medjaher, toutes menant vers des quartiers ou des routes en dehors de la cité. Mostaganem est aussi connue pour le mausolée de Sidi Hamadouche et le quartier populaire antique de Tijditt outre le musée des arts populaires de Dar El Gaïd construite vers la fin du XVIIIe siècle selon le style architectural andalou  notamment pour ce qui est des portes qui se terminent en arc, les fenêtres rectangulaires et les fontaines au milieu des maisons. Ce palais a été restauré et transformé en musée des beaux arts renfermant des chambres consacrées à des figures emblématiques de l’art algérien à l’image de la chambre du célèbre poète Cheikh Sidi Lakhdar Ben Makhlouf, la chambre du dramaturge Abderrahmane Kaki qui a mis en scène 140 pièces théâtrales dont «Diwan El Garagouz» et «Diwan El Mellah».

B.Benhamou
Mardi 27 Mars 2012 - 12:14
Lu 1220 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+