REFLEXION

Le pillage du trésor d’Alger, une idée du Roi de France

FRANCIS GHILES CHERCHEUR AU CENTRE D’ETUDES INTERNATIONALES DE BARCELONE

A l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, une conférence a été organisée, dans l’après midi de mardi par M. Francis Ghilès chercheur au Centre d’études internationales de Barcelone sous le thème « Derrière le coup d’éventail, le pillage du trésor d’Alger » les enjeux économiques de l’occupation française en 1830, à la salle de conférences CCI Dahra Mostaganem Ex Palais consulaire.



Le pillage du trésor d’Alger, une idée du Roi de France
Lors de son intervention, le chercheur  a mis en exergue un volet de l’histoire de l’Algérie en abordant le sujet dont le thème consistait à revenir sur une page non moins très importante et qui se situe entre 1830 et 1834. Le conférencier  est revenu sur la période Ottomane.et jusqu’en 1660 pour mettre l’accent sur les rapports qu’il y avait à l’époque entre Alger et l’Europe prés de 3 siècles avant sa chute. Selon le conférencier dès 1827 soit  3 ans avant la conquête d’Alger le roi de France préparait déjà une expédition avec l’idée de s’emparer du trésor que détenait ce pays méditerranéen.  Cette idée n’était pas nouvelle selon le conférencier, et le plan pour conquérir Alger était déjà bien arrêté et ce, juste après la chute de Napoléon 1er en 1815. Selon l’historien, après la conquête, le trésor d’Alger sera partagé entre Louis Philippe et Charles X  et servira à enrichir une certaine classe et certaines personnalités. A l’époque l’Angleterre  n’était pas favorable à une telle expédition, ce qui expliquera d’ailleurs l’aide apportée par ce pays durant l’insurrection qui sera conduite sous l’Emir Abdelkader en lui fournissant des armes et ce jusqu’en 1847. Dans cette conférence,  Francis Ghilès mettra aussi l’accent sur  la portée historique  de  l’importance qu’il y avait à revenir sur cette période  expliquant aux personnes venues pour l’écouter  que le trésor d’Alger avait provoqué de grands scandales parmi la classe française .  Dans cette conférence Francis Ghilès, reviendra sur les principales étapes de cette expédition qui deviendra par la suite une colonisation imposée par la France et qui durera 132 ans. Il n’omettra pas de mettre en avant un tel potentiel historique, d’où les années de recherches à son actif et ce dans le domaine historique, économique  et  politique  tout en revenant pour conclure encore une fois sur la lutte contre l'occupation Française et les sacrifices du peuple algérien pour recouvrir son indépendance.

Benyahia Aek
Vendredi 25 Mai 2012 - 10:52
Lu 1079 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par hassouni le 26/05/2012 22:18
votre conferencier a oublié de vous dire qu'une partie du tresor d'alger a était répartie sur trois bateaux un en direction de l'angleterre pour remplir les caisses de la banque anglaise un en direction de genes en italie et un en france débarquer a toulon et accompagné par le banquier selliere que de tous le monde connait puisque sont petit fils etait le patron du medef pendant une bonne periode en france et que la famille sellere fait partit des fortunes de france

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+