REFLEXION

Le non dit, une arme redoutable



Le non dit, une arme redoutable
Secrets, mensonges... Le non-dit peut faire des ravages au sein d'une famille politique, un groupe économique et même dans la société. Le dialogue qui ne fait pas partie de notre lexique reste pourtant primordial pour lever les tabous et mieux comprendre ce qui se passe. Certains faits sont restés des sujets tabous, au risque de les voir éclater au grand jour sans pouvoir rien faire. Ces dernières années, nombre de comportements risquaient de bouleverser toute une société qui semblait paisible. Ainsi on eu droit au dossier de la collaboration avec l’ennemi lors de la guerre de libération nationale, celui de la double nationalité de certains hauts responsables en exercice, ou cet autre concernant des alliances de familles de ceux-là, avec certaines hautes personnalités étrangères, corruption. Les concernés tentent tout pour dissimuler ces faits "honteux" pour protéger leur image et, pensent-ils, la vie de leurs enfants. Ces divulgations lancées publiquement, souvent dans de bonnes intentions, ont eu parfois des conséquences catastrophiques. Autre non dit qui demeure difficile à révéler, celui du : suicide, divorce, maladie mentale, sida, toxicomanie… Pour éviter l’effet de surprise, il serait préférable de mettre tout sur la table.

. .
Lundi 18 Octobre 2010 - 00:01
Lu 353 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+