REFLEXION

Le misérable et la santé



Pour le démuni et le ‘’sans le sou’’, se soigner est un luxe qu’il ne peut plus se permettre, vu qu’accéder aux soins dans notre pays pour cette tranche de catégorie sociale précaire est devenu quasi impossible, en d’autres termes cela équivaut à une ‘’interdiction’’ de tomber malade. Combien de victimes sont-elles  à déplorer faute d’accès aux soins ? Quand on pense que l’être humain est devenu par la force du temps insensible aux plaintes de ces oubliés de la société qui ne luttent plus et se laissent mourir vu l’absence de moyens financiers. À l’exemple de ces malades atteints de pathologies graves telles que le cancer, qui face à la cherté de la prise en charge en matière de transports et d’examens dont les analyses, les radiographies, les cytologies, les biopsies, les IRM, les scanners, et tout ce qui s’ensuit, se trouvent confrontés à une situation déplorable dont ils ont honte de décrire et d’exprimer. Alors, ils se demandent selon quels barèmes ou paramètres, certains médecins, spécialistes, laborantins, pathologistes etc., fixent-ils les coûts de leurs honoraires et prestations ? ‘’Ces soi-disant sauveurs de l’humanité’’ sont-ils conscients de la misère de ces épaves humaines, entendent –ils  leurs cris, leurs  douleurs. Que signifie pour eux le serment d’Hippocrate ? Doivent –ils pour cela secourir les malades ou s’enrichir à leurs dépens ? Hélas on est confronté à une réalité amère que l’on ne peut que constater. Comment réagissent nos élus, face à ces problèmes, plaident t-ils ce genre de causes au niveau de la plus haute instance et qui est l’APN, en faveur de ces pauvres malades et démunis qui ne demandent qu’un minimum de respect et d’aide. À défaut de tout cela, les patients espèrent un peu plus d’humanité de la part de ces gens. Pour terminer, il est utile de rappeler à tout le monde que nul n’est à l’abri d’une quelconque maladie ou pathologie.

B. Adda
Samedi 11 Octobre 2014 - 18:45
Lu 219 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+