REFLEXION

Le ministre des moudjahidine décide de réhabiliter l’ex centre de torture du ‘’point zéro’’ à Relizane

Le ministre des moudjahidines était ce samedi dans la wilaya de Relizane. Cette visite de travail a été une occasion pour l’hôte de la mina de procéder à la pose de la première pierre pour le lancement du nouveau siège de la direction des moudjahidine.



Pour le secteur, ce projet était attendu depuis plusieurs décennies, étant donné que l’actuelle direction est située à la wilaya avec les autres directions dont l’agriculture, la fonction publique, le travail etc….n’est plus  apte à répondre aux besoins des moudjahidine et fils de chahid dont le nombre dépasse plusieurs milliers. Par ailleurs, le ministre a inspecté les travaux du siège  du musée du moudjahid en voie d’achèvement avant d’aller baptiser   un lycée de Relizane au nom du  moudjahid et  ex responsable du parti du FLN  le regretté Mohamed Chérif Messaadia. Au niveau de la daïra d’el Matmar la délégation ministérielle  accompagnée de plusieurs moudjahid et responsables  a fait visité l’ancien siège de torture pendant l’ère coloniale tristement célèbre par sa cruauté  au lieu dit point zéro non loin de la ville de Sidi Khettab. Dns les lieux, les visiteurs n’ont pu que constater les moyens les plus dures utilisés pour ‘’arracher’’les aveux à nos glorieux moudjahidine. Des traces qui témoignent encore, combien  était chère, notre indépendance tel que le sang, et les  slogans de résistance et surtout les  citations indiquant l’amour de la patrie qui  figurent toujours dans les murs de cette bâtisse. Il a aussi été constaté des anneaux  fixés partout dans les cellules où le moudjahid était exposé comme une bête et subissait toutes les  tortures d’après des moudjahidine qui ont connu cet abri, situé en plein montagne, où les tortionnaires, les  colons  et leurs acolytes harkis avaient tué plusieurs centaines d’algériens. En fin de visite le ministre devait préciser que  le  respect de l’âme du chahid et  la préservation de notre histoire devra imposer que cet abri doit rester dans l’état où il est  pour que nos générations montantes s’aperçoivent combien a été dure et chère l’indépendance de l’Algérie.        

Gana h.
Samedi 13 Septembre 2014 - 16:10
Lu 354 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+