REFLEXION

Le ministre de la Justice garde des sceaux en visite à Mascara

Le ministre exige une justice de qualité avec prise en charge des nouveaux magistrats.
Le ministre en visite d’inspection et de travail au niveau de la wilaya de Mascara ce jeudi a exprimé son indignation face au retard enregistré dans la réalisation du tribunal de Tighennif en menaçant les entrepreneurs et les bureaux d’études de poursuites judiciaires et l’application des pénalités de retards en cas où le projet en question ne serait pas livré dans les délais impartis en accordant un délai complémentaire de quatre mois au maitre d’ouvrage et en se félicitant du travail accompli par la main d’œuvre chinoise et les résultats enregistrés dans les différentes réalisations confiées aux entreprises chinoises.



Le ministre de la Justice garde des sceaux en visite à Mascara
Les travaux du nouveau tribunal de Tighennif ont débuté  en  2008 et n’ont pas beaucoup avancé, l’entrepreneur relève cela à la qualité du sol argileux. Le coût de cette réalisation a été relevé à la hausse passant de 12 Milliards de cts à 33 milliards de cts, et il manque 14 milliards supplémentaires pour la finalisation de ce projet. Le  ministre a visité plusieurs projets relevant de son département ministériel et en procédant à la pose de la première pierre pour la construction d’un nouveau tribunal à Sig et a aussi procédé à l’installation officielle du tribunal administratif de la wilaya de Mascara ce qui porte le nombre de ces tribunaux spécialisés à 37 sur l’ensemble du pays. Le ministre a inauguré  le nouvel établissement de rééducation de 1000 places, cet établissement est l’un des 13 autres projets qui seront réalisés à travers le pays. Le ministre a longuement visité les différents espaces et structures pénitenciers qui répondent aux exigences quotidiennes pour une meilleure prise en charge des détenus pour la réinsertion dans la société. Le ministre a proposé au directeur général de l’administration pénitencière de réserver une heure de visite aux parloirs au lieu de 15 minutes pour les familles des détenus et en particulier pour les familles venant des wilayas lointaines. A la cour de justice de Mascara, le ministre a demandé expressément aux responsables de son secteur de prendre en charge dans les meilleures conditions les nouveaux magistrats en mettant l’accent qu’aujourd’hui contrairement à hier, tout est mis à la disposition des juristes pour accomplir leurs missions comme il se doit, notamment le facteur des ressources humaines. Le ministre a montré son étonnement face à l’échec de la médiation pour la résolution de certaines affaires en demandant dans le même ordre d’idées, les raisons de cela en indiquant que les peines d’intérêt général au cours de l’année en cours ont atteint 116 dont 109 exécutés et 51 ont purgé leurs peines, et 20 restant en instances.

B.Boufaden
Lundi 2 Janvier 2012 - 11:22
Lu 277 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+