REFLEXION

Le mercenaire de la lettre



Aboudjerra Soltani, le président  du MSP a reconnu avoir été ’influencé par les coopérants orientaux sur son engagement et ses orientations idéologiques. Dans le prolongement de cette pseudo-spontanéité, il avoua même que le choix qui lui a été fait pour l’orientation de ses études pour contrer et contrebalancer ce qu’il désigne comme les francophiles. Les francophiles dont il parle ne sont autres que les libérateurs du pays, des cadres ou de simples militants issus du mouvement national qui se sont retrouvés en charge de responsabilités.

Réflexion
Samedi 17 Décembre 2011 - 10:44
Lu 282 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+