REFLEXION

Le malheur d’un commerce, c’est la renonce à toute vie privée



Certes, le prophète Mohamed  que le salut de DIEU soit sur lui a incité les  hommes  à pratiquer le commerce légal  bien sur sans pour autant oublier de répartir son temps  entre le commerce, la vie familiale, son bien être ainsi  que sa vie spirituelle et la visite de ses proches entre autres . Tout cela pour essayer d’équilibrer sa vie pour vivre heureux.   Bien au contraire, avec le développement économique,  certains commerçants se tuent dans le travail oubliant même leurs propres enfants et même si ces derniers  tombent malades, ces commerçants chargent leurs  conjoints de leur prise en charge. Quand au repos hebdomadaire ou annuel  pour certains, ceci est une perte de temps et surtout d’argent car pour eux toute minute ratée est un déficit budgétaire.  Quand leurs parents parfois se plaignent de ne pas recevoir de visites de leur part, ces derniers justifient cela par le manque de temps. Cet amour pour l’argent  les fait rêver  d’amasser beaucoup plus d’argent  jusqu’à le vénérer  et les pousser parfois à l’idolâtrie  et de ne point investir, ce qui devient à la longue une maladie grave qui gangrène leur esprit  les poussant à devenir très avares alors que l’argent est un moyen mais pas une fin en soi. Parfois certains croient dur comme pierre que l’argent pourra les ennoblir et qu’ils pourront tisser des alliances avec la noblesse de la société, malheureusement ce sont des nobliaux qui veulent par le biais de l’argent se faire passer pour nobles.  Il faut savoir  que dans la vie, l’argent ce n’est pas tout, car l’amour de ses proches ainsi que leur bien être vaut cent fois mieux que d’amasser de l’argent pour en devenir l’esclave. 

Réflexion
Dimanche 5 Août 2012 - 01:05
Lu 241 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+