REFLEXION

Le maire de Sidi Chahmi dans le collimateur de Dahou Ould Kablia

Une commission ministérielle sera, d’ici peu, dépêchée sur la wilaya d’Oran, afin d’enquêter sur ce qui a été fait, durant les deux mandats du président de l’APC de Sidi Chahmi, en l’occurrence M.Kacha Saïd.



Le maire de  Sidi Chahmi  dans le collimateur de Dahou Ould Kablia
C’est ce que nous a précisé une source bien informée relevant de la wilaya d’Oran. En effet, les dernières précipitations de pluie qui se sont abattues sur la capitale de l’Ouest ont révélé beaucoup de lacunes sur les projets réalisés au niveau de cette commune relevant de la daïra d’Es Sénia. « C’est impossible que les pompiers soient toujours installés au niveau de la commune  de Sidi Chahmi, uniquement pour dégager les chemins et routes de cette petite ville des eaux pluviales stagnées, et cela depuis 10 jours » nous déclare notre source, exacerbée par cette situation. Par ailleurs, les habitants de cette commune, que nous avons rencontrés, nous ont affirmé que Sidi Chahmi n’a pas changé depuis 10 ans. Ils nous ont précisé qu’ils ont vécu cet enfer en 2001, et voilà que 10 ans après, ils sont en train de vivre la même chose, alors que d’autres communes de la wilaya d’Oran, encore plus pauvres que Sidi Chahmi, ont enregistré plusieurs projets de développement, mais aussi, elles ont été débarrassées des grands problèmes des réseaux d’assainissement et de l’eau potable. « Nous vivons toujours avec un problème immense d’eau potable et de conduits d’évacuation des eaux usées. Et à chaque saison hivernale, la stagnation des eaux pluviales nous pourrit la vie » nous précise le dénommé M.M., un homme de 64 ans. Par ailleurs, notre même interlocuteur nous ajoutera que l’autre problème est le raccordement des foyers au réseau de distribution du gaz de ville. A cet effet, il nous déclare qu’au moment où l’Algérie exporte le gaz naturel vers les pays européens, certaines communes ne sont pas encore raccordées au gaz de ville, et c’est une « honte ». Pour sa part, et pour la énième fois, notre rédaction a tenté de joindre le P/APC de Sidi Chahmi, M.Kacha Saïd, mais il est toujours injoignable sur son téléphone, et introuvable dans son bureau. Même les citoyens de cette commune nous ont précisé qu’ils ont essayé de se rendre chez lui et dans son bureau, mais ils se heurtent toujours à l’agent de sécurité qui n’a, depuis la semaine dernière, qu’une seule réponse, à savoir « il n’est pas venu aujourd’hui. Revenez demain ». En ce qui concerne la commission d’enquête ministérielle, notre source de la wilaya  nous a affirmé que Kacha Saïd sera sévèrement puni, et que les enquêteurs monteront jusqu’au premier jour de son élection à la tête de cette commune.    

A.Yzidi
Mercredi 7 Décembre 2011 - 11:05
Lu 1518 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+