REFLEXION

Le lycée Zerrouki en deuil



Le lycée Zerrouki en deuil
Les élèves du lycée Zerrouki ont repris les cours hier dimanche 22 janvier sur un air de tristesse et de stupeur. En effet, en regagnant l’enceinte du lycée, ils ont appris la terrible nouvelle, le décès d’une de leurs camarades âgée à peine de 18 ans, elle devait passer son bac à la fin de l’année. En effet, à 8 heures, un silence de morts régnait dans la cour du lycée et personne n’en revenait de cette triste nouvelle, une minute de silence a été observée par le personnel du lycée, les professeurs et les élèves inconsolables. D’ailleurs ses camarades n’on pu suivre leurs cours durant la matinée et ont préféré partir car ils n’ont pu supporter de voir sa place vide. L’émotion était tellement grande et leur peine tellement immense qu’ils se tenaient les uns dans les bras des autres pour se consoler et pouvoir dépasser ces moments difficiles. C’est avec les larmes aux yeux, que Melle Boussaid Fatima, directrice du lycée, nous a accueillis dans son bureau, elle pleurait plus une fille, qu’une étudiante.  Elle était toujours sous  l’émotion et ne comprenait pas pourquoi et comment une si jeune fille s’en est allée, alors qu’elle avait pleins de projets dans la tête, elle voulait tellement décrocher son bac et faire plaisir à sa mère. Hasnia était diabétique et avait été admise pour un séjour à l’hôpital, elle avait peur que cette absence la prive de son droit de passer le bac. Elle avait formulé un vœu à l’un  de ces professeurs pour que cette absence soit excusée et avait promis de revenir vite auprès de ses camarades. Hélas, c’était un aller sans retour vers l’au delà. Après quelques jours d’hospitalisation, son état s’est dégradé, vu qu’elle était diabétique et souffrait d’anémie. Saddouk Hasnia est décédée ce jeudi 19 janvier 2012, aux environs de 18h, elle a laissé sa mère et sa sœur unique seules car son père est lui aussi décédé au service du pays, il y a quelques années, durant la décennie noire. Sa directrice était encore plus triste en signant la correspondance qu’elle devait envoyer à la direction de l’éducation pour la radiation de la candidate des listes du baccalauréat car elle savait combien la jeune Hasnia tenait à passer son examen et à décrocher son diplôme car c’était une étudiante soucieuse pour son avenir, nous dit-elle.  Adieu Hasnia, tu resteras toujours vivante dans le cœur de tes proches, tes camarades de classes, tes professeurs, tes amis et tous les gens qui t‘aiment.                     

Mihoub
Lundi 23 Janvier 2012 - 12:34
Lu 1174 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+