REFLEXION

Le lait et le pain se font rares à Tighennif



Le lait et le pain se font rares à Tighennif
La population de la ville de Tighennif est appelé   parfois à  faire plusieurs kilomètres pour s’approvisionner en pain et en lait.   Certains citoyens ont fait leur substitution en remplaçant le lait en sachet par le lait « Candia » malgré son prix (80  DA/Litre).  Le camion d’approvisionnement en lait joue au chat et à la souris avec les commerçants changeant à  chaque  fois d’endroit pour la livraison qui se fait sur le boulevard, un risque avec ces cageots pleins déposés sur la chaussée bloquant parfois la circulation pendant plusieurs minutes. Pour ce qui est du pain, les boulangers avancent le manque de main d’œuvre qualifiée, celle qui exerce durant l’année doit se rendre chez elle puisque l’ensemble des travailleurs des boulangeries sont de l’Est. Hadj Habib à bout de nerfs  disait « et ces CFPA qui sont ouverts partout et ce blabla de formation que l’on observe  à  travers les émissions de T.V. que sont ils devenus ? » la question reste posée et la pénurie de pain se fait largement sentir durant ce mois de Ramadhan.                          

B.Boufaden
Dimanche 22 Juillet 2012 - 00:12
Lu 442 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par Anissa le 22/07/2012 16:48
pour le pain il faut solliciter les bras de vos femmes avec gentillesse....pas facile tout çà...

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+