REFLEXION

Le grand prêche



Le grand prêche
« Un aveu qui vient tard… ! ». Bien tard. Trop Tard. Les experts du Gatt (organisme mondial du commerce) viennent de nous gratifier d’un document (récemment publié) qui devrait, en principe, nous verser du baume dans le cœur. Tenez vous bien, ils écrivent noir sur blanc que l’augmentation du prix du pétrole n’est pas la cause essentielle de l’inflation que connaissent actuellement les pays industrialisés. Et ils ajoutent que le revenu des pays de l’OPEP a diminué. Dieu soit loué ! Enfin des honnêtes gens qui disent la vérité rien que la vérité, toute la vérité. Du courage plein les pages. Personnellement, tout en sachant que l’analyse scientifique d’un problème, quel qu’il soit, accapare toujours un temps assez long, dans ce cas là, je me permets de douter des intentions. L’Occident qui se met à table et avoue ses fautes ? Après tout et tant de discours, ponctués d’injures et d’insultes, prononcés à notre encontre. Je ne conteste pas le contenu du rapport lui-même, mais plutôt le moment choisi pour diffuser un tel document (ou ses parties essentielles, puisqu’il s’agit d’un rapport annuel). Pourquoi, aujourd’hui seulement ? Pourquoi pas hier, lorsqu’on nous accablait de tous les péchés économiques du monde.

. .
Samedi 4 Septembre 2010 - 12:36
Lu 453 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+