REFLEXION

Le gouvernement veut s’attaquer à la flambée des prix !

Pour faire face aux aspirations des citoyens, le Président de la République charge les autorités publiques, d'amortir le poids des prix qui ont tendance à flamber juste avant le mois sacré de Ramadhan et après en été, en engageant des stratégies de lutte contre la spéculation et les pénuries des produits alimentaires de large consommation.



Le Président de la République a instruit le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour améliorer la maîtrise, l’approvisionnement et la régulation du marché intérieur, en prévision du mois sacré de Ramadhan ainsi que de la période estivale. À ce titre et pour répondre aux aspirations des citoyens, les autorités publiques, et conformément aux orientations du Président, ont souligné que l’effort est déployé en vue d’amortir l’effet du poids des prix des denrées de première nécessité sur les ménages. À cet effet, il sera question de la mise en place d’un dispositif spécial, à l’instar des années précédentes, par le Ministère du Commerce afin d’approvisionner et de contrôler le marché durant le mois sacré du Ramadhan, qui se caractérise généralement par la spéculation et la hausse des prix des produits de large consommation. En ce sens, la question de la création d’une Commission mixte regroupant les ministères du Commerce et de l’Agriculture ainsi que les Douanes pour la préparation et l’encadrement de l’approvisionnement du marché durant le mois sacré est a l'ordre du jour et sera mise en place incessamment, a-t-on appris hier de sources officielles. À titre de rappel les autorités publiques rassurent le citoyen sur le fait que les fruits et légumes seraient disponibles à des prix acceptables, durant le mois de Ramadhan qui coïncide, de surcroît, avec l’été, qui est la saison de disponibilité de ces produits agricoles. Le constat d’abondance sera également fait pour le blé tendre et le blé dur grâce à une bonne saison céréalière, selon  l’avis des spécialistes. Des instructions seront également transmises à l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC)  pour l’importation des légumes secs, en vue de faire face à la forte demande sur ce produit pendant toute la période du Ramadhan. Quant aux produits d’épicerie tels que le sucre et l’huile, les stocks  doivent  également couvrir la demande attendue durant le mois de Ramadhan et le reste de l’année.  Des orientations seront aussi transmises pour le contrôle des pratiques commerciales qui cible principalement tous les prix réglementés et la lutte contre la spéculation et la rétention des stocks. Ces opérations de contrôle visent également tout changement d’activité sans titre légal. Concernant le contrôle de la conformité des produits, qui a pour but de préserver et de protéger la santé du consommateur, il sera prévu qu’il soit orienté vers les exigences de respect des conditions d’hygiène et de la chaîne de froid pendant cette période de grandes chaleurs.  Une grande importance sera également donnée à la sensibilisation des consommateurs quant à l’hygiène, la conformité des produits et la rationalisation de la consommation à travers le contact direct ou par l’intermédiaire des associations de protection des consommateurs, dont le Président de la République accorde de l'importance pour être un allié des autorités dans l’application de la démarche de bonne gouvernance en raison de leur proximité avec les citoyens et qu’elles peuvent  facilement cerner leurs préoccupations.

L. AMMAR
Dimanche 18 Mai 2014 - 10:29
Lu 198 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+