REFLEXION

Le fisc britannique réclame à la Sonatrach 45 millions de dollars



Le fisc britannique réclame à Sonatrach Petrolum Corporation, une filiale du groupe pétrolier algérien, la Sonatrach 45 millions de dollars d’impôts impayés depuis 2008. La police fiscale du Royaume-Uni soupçonnerait, selon plusieurs médias britanniques, une manipulation dans la gestion des cette filiale qui serait œuvre du directeur en poste durant les exercices 2009, 2010 et 2011 et 2012. En effet, Ali Ben Bouzid, directeur du bureau Sonatrach Petroleum Corporation à Londres, nommé par Chakib Khelil, est le premier suspecté par la Police fiscale britannique. Pour cette raison, Sonatrach Petrolum corporation fait l’objet d’un redressement fiscal au Royaume-Uni. Sonatrach Petrolum corporation, une joint-venture avec le groupe américain Weatherford Internationale, a été créée en 2008 pour des forages dans la mer des Caraïbes. Weatherford est actionnaire à hauteur de 51% de la nouvelle entité et Sonatrach, via sa filiale Entreprise Nationale des travaux aux puits (ENTP), détiendra 49%. Elle est basée dans les Iles Vierges.                                                                                       

Ismain
Jeudi 21 Février 2013 - 11:12
Lu 362 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+