REFLEXION

Le fils d’un général Malien escroque un entrepreneur à Bouhdjar- W Taref

Le tribunal d’El-Taref a requis dans son audience dimanche passé la peine de trois ans ferme assortie d’une amende de 100 millions de centimes à l’encontre d’un coupable de nationalité malienne et son complice en état de fuite.



Le fils d’un général Malien escroque un entrepreneur à Bouhdjar- W Taref
La même peine a été prononcée à l’encontre d’un troisième coupable de nationalité algérienne prénommé (M.Z), ce dernier a joué le rôle d’intermédiaire dans une affaire d’escroquerie, de fausse monnaie et d’usurpation d’identité. La genèse de cette affaire remonte à une date récente ou deux maliens en présence à la commune de Bouteldja ont fait connaissance d’un algérien de la région. Ce dernier aurait joué le rôle d’intermédiaire entre les deux maliens et un richissime entrepreneur demeurant dans la localité, en lui proposant un contrat du siècle, en milliards, proposition très alléchante, à ne pas rater. Après cela, la connaissance a été rapidement faite entre l’entrepreneur et les deux maliens qui prétendaient être des fils d’un général de l’armée malienne, un piège auquel a vraiment cru l’entrepreneur, surtout après avoir pris acte du fameux projet proposé par ces deux étrangers qui ont prétendu être en mesure d’imprimer des sommes importantes en milliers d’euro, en sollicitant de l’entrepreneur le financement pour l’acquisition de la matière, tel que le papier, l’encre et autres dérivés. Le préjudice de l’accord a frôlé le milliard de centimes qui leur a été versé au centime près par l’intermédiaire de (M.Z). Après l’acquisition du fameux produit, ont aussitôt procédé à l’opération de contrefaçon des billets en euro qui s’avérait d’une qualité à tel point que même les services bancaires n’ont pas pu se rendre compte de la contrefaçon au moment où les faux billets ont été versés au compte de l’entrepreneur. L’authenticité presque parfaite des faux billets n’a été identifiée que plus tard, alors que les mêmes opérations similaires d’écoulement de fausse monnaie ont été opérées par cette bande de faussaires à travers plusieurs régions du pays, jusqu’au jour où ils ont été arrêtés par les forces de sécurité à Boutelja, dans la wilaya d’El-Tarf

Riad
Mercredi 20 Mai 2009 - 15:05
Lu 452 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+