REFLEXION

Le dragon Chinois



1,3 milliard d'habitants, 89 villes de plus d'un million d'habitants. A chaque fois que l’on évoque la Chine, on peine à prendre conscience de la démesure qu’elle représente. 60 ans après l’avènement du communisme, la Chine est devenue une super puissance économique, à presque tous les points de vue, surclassant ainsi les puissances occidentales à l’image des la Grande Bretagne et la France. Avec 200 millions de comptes titres boursiers ouverts, 300 milliards d’excédents commercial, 8 millions de barils de pétrole par jour, près de 900 000 véhicules vendus en un mois, 6 terriens sur 10 sont chaussés chinois, avouez que l’Occident à de quoi avoir peur. Le mastodonte asiatique arrive à pas de géant, écrasant tout sur son passage, ne laissant aucune chance, à ceux qui le prenaient pour un géant au talon d’Achille. L’Europe d’aujourd’hui et ses deux « guerres mondiales », sa participation à la création d’Israël en plein territoire Palestinien et son incapacité à maitriser les événements qui ont suivi, l’Europe des crises financières et des scandales sexuels et de pédophilie, l’Europe de tous les dépassements tolérés, de la xénophobie, de l’Islamophobie et du racisme, aurait-elle peur du dragon Chinois. Sans nul doute. En tous cas, hormis les Etats-Unis d’Amérique, les autres puissances occidentales, ne doivent pas se tromper en s’adressant à la Chine. D’ailleurs, il n’est un secret pour personne que les chinois mettent les bouchées doubles pour conquérir la Lune. La sonde Chang’e2, dont la mission d’observation de la Lune était prévue au moment de la mi-automne, en est bien au stade préparatif de lancement, selon la presse chinoise, citant un des responsables du programme d’exploration lunaire chinois. En 2013, Chang’e 3 effectuera une mission non habitée de reconnaissance, qui préparera l’alunissage des taïkonautes vers 2020. A cette date, la Chine comptera 200 millions de véhicule. De quoi faire un embouteillage sur une distance égale à plus de deux fois celle qui sépare la Terre de la lune. Alors finit, les critiques déplacées, les pseudo-leçons, que certains pays à l’image de la France aime à donner aux autres. Franchement, si la Chine n’était pas située à 6 000 km… Un vieux dicton disait autrefois et c’est valable de nos jours : « qu’avant de s’occuper des affaires des autres, il fallait d’abord avoir nettoyé devant sa porte ». C’est bien de le savoir, au moment où entend les bottes du dragon chinois s’approcher, en Europe, c’est le compte à rebours, marqué par le chômage, la violence, la fracture sociale et la perte des valeurs. Il est plus judicieux qu’un peu d’humilité, un peu d’empathie pour mieux appréhender l’autre serait la bonne voie pour tous.

Amara Mohamed
Mercredi 13 Octobre 2010 - 00:01
Lu 345 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+