REFLEXION

Le double jeu de Soltani

SOLTANI CRITIQUE LE FLN ET LE RND MAIS MENAGE BOUTEFLIKA

Plus les échéances électorales approchent, plus Soltani se croit déjà sur la voie du pouvoir, plus ses pensées, ses caractères, ses mauvaises habitudes, se dessinent, et laissent apparaître cet aspect de l'hypocrisie, et s’il était donné à tout un chacun de voir autant la scène que les coulisses, il verra les acteurs principaux autant que les comparses, et même les souffleurs, dans une triste réalité!



Le double jeu de Soltani
Il n’y aurait aussi plus d’ombres au tableau et l’on saurait mieux qui est qui, car ce que l’on voit aujourd’hui, n’est pas toujours ce qui est et ce que l’on entend n’est bien souvent pas ce qui se dit dans les milieux où véritablement, se déroule l’action politique. Il y a malheureusement le décor et l’envers du décor. Monsieur Boudjerra Soltani en annonçant son retrait de la coalition, veut faire croire  qu’il n’est pas d’accord avec la politique menée par le Gouvernement et qu’il serait  l’alternative, à savoir l’homme providentiel alors que son parti a participé à la gestion des affaires du pays et qu’il  est tout aussi comptable et qu’il a été partie prenante dans toutes les décisions prises. Il oublie qu’il est affublé de toutes les tares et qu’il est comme tous les autres,  complice de la survie du système, mais dès qu’un scrutin se pointe à l’horizon, comme toujours il veut tirer  son épingle du jeu comme si de rien n’était croyant que les algériens sont dupes. Le citoyen est vacciné contre le discours à double sens, et connait la chanson, sachant que cette pratique a toujours été dans les coutumes du MSP et ce à chaque approche de l’échéance électorale et joue la même partition politique pour engranger les voix. Avec la montée en puissance des islamistes en Tunisie, en Libye, et en Egypte, il croit avoir trouvé le filon et louche sur les militants de l’Ex FIS, qui conscients ; ces derniers traitent la politique de ce parti comme étant hypocrite et dangereuse. Il est vrai que le président du MSP  est capable d'entretenir une amitié fallacieuse avec tout adversaire politique comme il l’a fait avec le FLN et le RND durant presque 5 ans mais autant pour lui car ces vieux routiers de la politique ne sont pas dupes. Soltani croit enjôler le public algérien par des paroles ces jours ci et  à l’approche des législatives. Il croit peut être qu’il n’y a pas d’intelligence à respecter, ce qui explique ce foutage de gueule de certains politiciens  en mal de crédibilité. Le modèle de la démocratie représentative qui considère la tenue d'élections comme étant le must du must est en train de montrer ses limites de par le monde, qui se présente au portillon des législatives à un peu plus de 4 mois de leurs échéances. Le discours  du chef du parti du MSP a un relent d’hypocrisie qui dégoûte le citoyen et même les plus endurcis en politique Les bonnes vieilles habitudes étant bien ancrées dans les esprits de ces politiques, certains citoyens se disent étonnés, de voir que  ce parti  politique qui mange à tous les râteliers choisisse justement la veille des élections pour annoncer son retrait de la coalition, alors qu’il est à l'image des autres partis qui ont encore de beaux jours devant eux, à moins que !. Car il faut se rendre à l’évidence du fait que ces partis politiques ne sont plus que des "monuments" à visiter parce que l'adhésion est gratuite. Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables «  les mensonges  respectables »,  les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que vent. « George Orwell »

C. Djamel
Lundi 2 Janvier 2012 - 11:34
Lu 630 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+