REFLEXION

Le dossier de la gare routière de Sidi Bel-Abbès dans la boite noire de l’APC ?

La session extraordinaire de l’APC prévue pour lundi 30 avril 2012 a été finalement annulée pour faute de quorum. L’absence des élus à l’exception du maire, d’un vice président et d’un élu du parti de HAMS, les 16 autres élus non concernés par les élections législatives ont mystérieusement brillé par leurs absences pourtant le point prévu à cette session revêtait une importance dont la crédibilité et l’honnêteté des élus de la municipalité devaient être réhabilitées face à des accusations du candidat FLN colportées par un journal local.



Le dossier de la gare routière de Sidi Bel-Abbès dans la boite noire de l’APC ?
Par cette annulation pour le moins inexpliquée conforte le journal local dans toutes les informations qu’il a avancé sur le dossier de la gare routière jusqu’à preuve du contraire. C’est la lecture la plus basique de la tournure politicienne prise par le dossier qui a fait couler de l’encre et dont les responsabilités n’ont pas encore été délimitées. On annonce l’intervention du chef de Daïra conseillé par un élu au fait des retombées qui aurait usé de son influence sur le P/APC pour annuler la session extraordinaire sous prétexte d’une sensibilité relative à la campagne électorale. Qu’a-t-on voulu cacher à l’opinion publique ? Le chef de Daïra se contente de répondre par le recours à la justice dans le cas où la réglementation n’a pas été respectée dans le dossier de la gare routière. Dans cet imbroglio qui entoure le dossier de la gare routière la position du maire est demeurée confuse du fait qu’il use de tous les subterfuges pour éviter d’aborder ce sujet devant la presse et la société civile. En dépit de l’envoi officiel de convocations  aux élus, l’assemblée ne s’est pas tenue .Que s’est il passé ? Qui a empêché les élus d’assister ? L’énigme demeure entière et le maire accusant un déficit flagrant en communication continue de tergiverser car à en croire des indiscrétions il aurait contacté des élus pour les convaincre de bouder l’assemblée.

Réflexion
Mercredi 2 Mai 2012 - 11:21
Lu 376 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+