REFLEXION

Le directeur du CTC agressé dans son domicile par des cambrioleurs à Sig

Le directeur de wilaya de Mascara du contrôle technique de la construction (CTC) qui réside dans la commune de Sig a été victime du cambriolage de sa villa suivi d'une tentative d'assassinat auquel il a échappé lui et son épouse.



Les faits remontent au cours de la semaine qui vient de s'achever quand vers 2 h du matin, le directeur réveillé par du bruit, a brutalement quitté son lit pour vérifier ce qui se passe à l'intérieur de sa villa. Dans le couloir il tombe nez à nez avec des voleurs. L'un d'eux lui assène un coup de bâton qui l'assomme. Le second quant à lui s'est précipité vers la chambre où dormait l'épouse. Sous la menace de son  arme blanche, il lui intime l'ordre de lui remettre tous ses bijoux. Elle a tenté de lui résister mais il lui a coupé 4 doigts de sa main et a tenté de l'égorger. Les voleurs ont exigé des deux époux de l'argent et des bijoux faute de quoi, ils mettront leurs menaces à exécution. Devant la détermination des deux voleurs, les deux époux s'exécutent et finissent par leur remettre toutes leurs économies (argent et bijoux) estimées à 2 millions de dinars. Une fois leurs exigences satisfaites, les voleurs quittent leurs victimes  en les laissant à leur triste sort et s'enfuient à la faveur de la nuit. Alertés, les éléments de la Sûreté de la daïra de Sig et ceux de la protection civile se sont rendus sur les lieux pour secourir les victimes qui ont été évacuées vers l'hôpital de la ville. Le directeur a reçu 20 points de suture sur la tête. L'enquête diligentée par les policiers a abouti à la découverte d'une chaussure abandonnée à l'intérieur de la maison par l'un des agresseurs sans doute pris de panique.  Les soupçons ont porté sur l'attitude de deux jeunes qui s'adonnaient à des dépenses d'argent alors qu'ils n'ont aucune activité lucrative. Les investigations ont abouti à l'interpellation de ces deux jeunes et à la fouille de leurs logements. Cette opération s'est soldée par la découverte des objets volés une semaine auparavant du voisin du directeur du CTC. Présenté devant le procureur de la République près du tribunal de Sig, les deux suspects ont été placés en détention préventive et le dossier a été confié  au juge d'instruction pour compléments d'enquête.

B. Boufaden
Dimanche 6 Avril 2014 - 10:33
Lu 263 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+