REFLEXION

Le directeur de l’ADE de Mostaganem limogé

“QUAND LES CHIENS ABOIENT, LA CARAVANE DE L’ADE S'ARRETE” (PROVERBE REFLEXION)

Mieux vaut tard que jamais, dit-on aussi après les scandales qui ont fait la une du journal Réflexion, il semble que le feuilleton qui a éclaboussé l’ADE vient de prendre fin et que la décision vient de tomber tel un couperet mettant fin au diktat de son directeur.



Le directeur de l’ADE de Mostaganem limogé
Selon les informations recueillies, le directeur de l’ADE vient d’être limogé ce mardi par le ministre des ressources en  l’eau ( ex Hydraulique), pour mauvaise gestion et conflit syndical et ce, suite à un audit, après que la commission ministérielle ait relevé des points noirs dans la gestion de ce  directeur, qui a voulu outrepasser ses prérogatives. Auteur de frasques et de disfonctionnement au sein de cette entreprise, M. Mahmoudi , vient d’être mis devant ses responsabilités par la  tutelle qui vient de mettre fin à ses fonctions et risque même la prison pour dilapidation des deniers publics.  Pour rappel, ce directeur dont les scandales et le conflit intersyndical  avaient été dénoncés dans nos éditions avait aussi été dans un passé récent limogé et ce à deux reprises du fait qu’il a été derrière le déficit de deux entreprises étatiques, à savoir : la SOTHER et l’unité EPDEMIA de Sidi Bel Abbès. Cependant, après avoir ruiné deux sociétés, voilà qu’on le  parachute à Mostaganem, mais au lieu de retenir les leçons de ce qui lui était arrivé, ce dernier n’a pas trouvé mieux que de s’attaquer aux travailleurs en créant des clans au sein de l’entreprise qu’il était sensé diriger. D’autre part se croyant intouchable, ce dernier oublia qu’il était un responsable désigné pour diriger une entreprise, et non pour semer le trouble et la division,  s’en prenant par la même occasion au journal Réflexion en insultant le directeur et en employant la fameuse expression « La caravane passe et les chiens aboient »  alors que le journal n’a fait que mettre à jour  le comportement et la mauvaise gestion d’un directeur assoiffé de pouvoir  voulant humilié la presse, aujourd’hui si l’on reprend ce qui a été publié par notre journal, il est clair  que l’enquête menée a mis en évidence une mauvaise gestion  et le caractère belliqueux de M. Mahmoudi, voire son irrespect non pas seulement envers les travailleurs et leurs  représentants mais envers les autorités et sa hiérarchie. Sa réponse avait été un quick irrespectueux. Jusqu’à ce jour personne, n’avait osé mettre fin aux agissements  de ce directeur qui n’avait  cessé de harceler  les travailleurs et quiconque le contredisait  il le mettait illico presto  à la  porte. Durant les quelques mois où il a dirigé l’ADE, il a enfreint toutes les règles, passant outre  même  une décision de justice, allant plus loin dans son aveuglement il s’est même permis de gérer les œuvres sociales de l’ADE de Mostaganem en nommant M. Benmeridja Mohamed, en adressant, une opposition au directeur de la BADR  écartant M. Mohamed AEK qui avait  été désigné en qualité de président de la commission des Œuvres sociales en se référant au fameux procès verbal d’installation n° 24 du 12 octobre 2011, validé par l’huissier de justice et contresigné par 2 ex syndicalistes, radiés par le bureau de l’union de wilaya UGTA de Mostaganem en 2004 et qui font l’objet de poursuites pénales, par l’union de wilaya UGTA de Mostaganem, pour avoir signé un procès verbal d’installation, de la section syndicale créée par le directeur de l’ADE, enfreignant toutes les lois, donnant  le pouvoir de décision  et de signature au profit des responsables d’une section syndicale déclarée illégitime par la justice. Il est clair, que le conflit en question a été pour quelque chose concernant son limogeage qui avait trop tardé, d’où les griefs retenus  concernant la mauvaise gestion de l’entreprise. La situation conflictuelle, en elle-même n’a pas été bonne pour l’image de cette institution, et c’est ce qui a précipité, sa chute.

C.Djamel
Vendredi 6 Juillet 2012 - 20:44
Lu 878 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par Hmida le 07/07/2012 11:56
Réflexion rote, Mahmoudi saute!! Un beau dicton.
C'est un honneur que d'avoir côtoyé ces gens merveilleux de Réflexion. Quoique l'on dise, le bien triomphe sur le mal même en Algérie.
A ceux qui, comme Mahmoudi corrompaient la société, tirez-en la leçon.
Je remercie infiniment Réflexion pour ce coup de gueule qui fit partir en fumée celui qui faxait au journal à partir de son bureau cossu, il n'y a pas si longtemps "Les chiens aboient, la caravane passe"

2.Posté par Lazreg le 07/07/2012 11:57
Sans vouloir tomber dans l'invective ou polémiquer, celui qui tient la boîte par intérim est de même acabit que Mahmoudi. Lui aussi mérite une petite enquête!!

3.Posté par aek le 07/07/2012 16:07
mohamed aek est illue par les travailleurs et non pas comme vous avez dite ce gardien il fait tous pour prendre les oeuvres social mais les travailleurs ils veut pas. parceque nous savons leur passe il etait le rapporteur de mr mahmoudi les annees passe

4.Posté par aek le 07/07/2012 16:16
je porte a votre connaissance que trois agents de votre syndicat shiha ils sont lissencier par mr mahmoudi et cette semaine le tour de deux gardiens. ainssi que bendjillali n'existe plus

5.Posté par kafiz nadir le 07/07/2012 19:38
La roue tourne toujours tôt ou tard pour les gens qui ont fais du mal et qui font toujours du mal à des personnes, mais aussi pour les gens qui ont fais souffrir et qui font toujours souffrir des personnespar par leurs abus de pouvoir Tout se paye dans la vie ! Certaines personnes pensent qu'elles sont à l'abri de ça, car tout leur sourit à l'heure actuelle et tout va bien pour elles ! Mais elles verront bien d'ici quelques temps quand elles récolterons tout ce qu'elles ont semés et elles verront bien quand ça leur tomberont sur la tête au moment où elles s'y attendent pas !

6.Posté par Lambrabet le 08/07/2012 11:09
Bonjour

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+