REFLEXION

Le délire d’un roi

Au moment où l’Europe toute entière célèbre le 20° anniversaire de la chute du Mur de Berlin, et fête sa liberté en présence de tous les chefs d’Etats et de gouvernements à Berlin, Sa Majesté le M6, monte au créneau et menace ses proches voisins.



« Il n’y a pas pire Roi qu’un Roi arabe », le roi arabe est source de tous les dangers pour ses sujets, pour son royaume et pour ses voisins. Le pouvoir absolu est devenu chez le roi arabe une arme de destruction massive souvent destinée à mettre en péril sa propre famille et ses proches voisins. Dans son discours prononcé lors de la célébration du 34eme anniversaire de la fameuse marche verte, le R.M6 monte au créneau allant jusqu’à menacer l’Algérie, un pays souverain, l’accusant de tous les maux, il dira : « Ils sont allés dans l’escalade et l’hostilité jusqu’à fomenter un plan de conspiration, allant entre autres, stratagèmes et modes opératoires, à l’extorsion, aux pressions, à la provocation et à la perversion de l’esprit de la légalité internationale . Et d’ajouter : « En faisant de cette question la clef de voûte de leur stratégie belliqueuse, ils ne font que confirmer qu’ils sont bien le véritable protagoniste dans ce conflit artificiel, faisant fi des sentiments de fraternité réciproque existant entre les peuples marocain et algérien ». Voilà un discours d’une rare agressivité à l’égard du peuple algérien, il ne s’arrêtera pas à ses diatribes, il mit en branle sa machine de propagande sur la marocanité du Sahara. Convaincu que le dossier des frontières Est ne sera pas réglé de sitôt comme il l’aurait souhaité, M6 hausse le ton, pour faire peur à qui ? Et avec quels moyens pourrait-il le faire ? C’est la nature d’un roi arabe, dès qu’il a sa migraine, il devient menaçant. Au moment où, nos voisins d’outre-mer fêtent leur libération dans la joie et la douleur des souvenirs en jurant sur tous les toits de protéger l’Europe mère corps et âmes, un certain roitelet n’a trouvé de mieux que de bomber son torse vide pour menacer ses proches voisins pour la simple raison qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’onde que lui sur un problème de décolonisation reconnu par les Nations Unies. Que du délire ! Les Européens ont démoli le mur de Berlin, au Sahara, on a construit à partir de 1980 et achevé en 1987, le Mur de la honte sur le conseil des experts américains et israéliens, sachant que ces derniers leur ont emboîté le pas en érigeant le même mur en Palestine appelé le mur de l’apartheid. Ces deux murs de séparation ont les mêmes objectifs militaires, le premier édifié sur une distance de 2720 Km, doté de systèmes de détection, le second a vu le jour en 2002 sur un parcours de 703 Km, d’une hauteur atteignant les huit mètres. Dans les deux cas, l’ennemi est le même, deux peuples arabo-musulmans. Sans commentaire.

Amara Mohamed
Jeudi 12 Novembre 2009 - 00:01
Lu 588 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+