REFLEXION

Le croissant rouge nous ouvre ses portes



Le croissant rouge nous ouvre ses portes
Dans le cadre du programme de solidarité au mois sacré de Ramadhan, et dans le souci d’être présent pour aider les personnes les plus démunis, et comme d’habitude le croissant rouge algérien de la ville de Mostaganem à l’instar des autres associations caritatives,  a été bien préparé pour accueillir cet événement. Voulant savoir plus sur le déroulement de cette opération, l’accueil et la prise en charge des pauvres, une visite nous a conduits vers son restaurant sis à la Pépinière quelques minutes avant la rupture du jeûne. En effet, ce petit restaurant accueille des gens qui viennent de partout des quartiers les plus démunis de la wilaya ainsi que des voyageurs de passage. Nous avons été bien accueillis avec la joie et la gaieté des agents vêtus d’un gilet blanc portant l’emblème du croissant rouge dans une grande salle pleine à craquer de monde, leurs yeux rivés vers un téléviseur surplombant la salle, des tables bien arrangées, un lieu qui inspire l’ordre et l’accommodation. Farid, un volontaire du croissant rouge rencontré sur les lieux nous a déclarés que : « Nous assurons le service dès le début du matin jusqu’au soir, nous accueillons tous les jours des personnes des deux sexes et des différentes tranches d’âge (vieux, jeunes, femmes victimes de violence familiale, SDF, ouvriers à bas salaire et même parfois des familles qui ne trouvent aucune porte ouverte pour les héberger sauf ce restaurant), il y a même des habitués qui viennent chaque année ». Et    d’ajouter: « Si on n’était pas ici alors qui assurerait ce service pour ces gens qui ont besoin de nous surtout dans ce mois sacré de Ramadhan.» Autour des tables nous avons croisé des visages affaiblis par le temps, des  yeux hantés par la souffrance, et nous avons rencontré M. B.D, un simple journalier dans le port, qui ne trouvant pas le temps de se déplacer à sa maison, il vient chaque jour à ce centre. Quelques instants  avant que le muezzin de la mosquée n'appelle à la prière du Maghreb et la rupture du jeûne, à l’intérieur, les tables affichent complet, une quarantaine de personnes sont servies, un menu divers (  un hors d’œuvre, du lait, sans oublier la Hrira ainsi que le plat de résistance le Tadjine.). Un accueil chaleureux, et même les retardataires ne repartent pas les mains vides.                     

B.Kamel
Lundi 23 Juillet 2012 - 00:10
Lu 483 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par mostaganémois le 24/07/2012 20:46
Heureusement qu'il reste des gens de bon coeur et volontaire pour rendre service à son prochain. Bon courage et continuez dans ce sens. Vous le ne le regretterez jamais, et personne ne vous rerprochera rien si vous le faites de bon coeur et sans contre partie.

2.Posté par mostaganémois le 24/07/2012 20:56
J'ajoute, et vous serez témoins vous les mostanémois, que certaines personnes essayent de m'identfier, si ce n'est pas déjà fait. Je n'ai peur de personne car je ne fais que relater la réalité.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+