REFLEXION

Le couffin du ramadhan, une bombe à retardement

LES MAIRES FLN DEMANDENT A BELKHADEM DE LES DECHARGER DE CETTE TACHE

Des Maires de communes auraient contacté le ministère de l’intérieur et des collectivités locales pour les décharger de la distribution du couffin de ramadhan pour cette année, une mission dont ils se sont chargés depuis 4 ans de leur mandat qui s’arrête au mois de novembre prochain.



Le couffin du ramadhan, une bombe à retardement
Selon la source, plusieurs P/APC auraient adressé une lettre écrite au ministère de l’intérieur et des collectivités locales et aux wali leur demandant de charger les chefs de Daira de la mission de distribution du couffin de ramadhan pour cette année qui sera plus intense vu le nombre important de nécessiteux qui se sont inscrits pour en bénéficier de cette aide sociale. Toutefois il a été rapporté par la même source que le budget qui a été réservé par la wilaya pour chaque commune pour ce genre d’opération ne peut pas couvrir le nombre important de demandes de couffins. A titre d’exemple, le nombre de demandes   dans l’une des communes au nord de la capitale aurait atteint 3.000 alors que la part réservée est de 900 couffins. Dans leur pétition, les P/APC estiment que la responsabilité du couffin de ramadhan devait incomber aux Daïras du fait qu’elles sont responsables de la distribution des logements afin d’éviter un conflit entre le personnel des Mairies et les demandeurs du couffin du ramadhan d’une part et d’accuser à tort le Maire de favoritisme et de « business » dans la distribution de cette aide. De même  que plusieurs élus avaient été poursuivis par la justice accusés d’avoir signé des contrats douteux avec des commerçants pour l’achat de produits alimentaires pour le couffin de ramadhan. La même source a rapporté  que des Maires ont contacté leurs   présidents de parti pour faire beaucoup de pression sur le ministère de l’intérieur pour les décharger de cette mission d’autant plus que cette année la distribution du couffin du ramadhan coïncide avec les préparations des élections municipales qui se tiendront aux mois de novembre prochain, ceci explique par ailleurs la peur qui s’empare des Maires qui veulent se porter candidats pour un nouveau mandat d’être pénalisés par les citoyens vu que la mission de distribution du couffin de ramadhan cette année s’avère impossible vu le nombre croissant de demandeurs de cette aide sociale. Cette angoisse aurait poussé des P/APC des communes du nord d’Alger d’obédience FLN d’avertir le SG du parti Abdelaaziz Belkhadem des conséquences néfastes qui pourraient en découler des résultats du FLN dans les prochaines élections municipales.           

G.A
Lundi 16 Juillet 2012 - 22:51
Lu 379 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par tayeb le 17/07/2012 20:23
ya les élues FLN IL FAUT DESCENDENT DANS LA MADACHRES LES CITES POUR RECENSER TOUT LES QUOTIDIENS DES CITOYENS ASSAINISSEMENT EAU ÉLECTRICITÉ ÉCLAIRAGES PUBLIC ORDURE MÉNAGÈRES COUVERTURE DES CHAUSSÉES?POUR LE COUFFIN SOYEZ TRANQUILLES IL YA LA SOLIDARITÉ FAMILIALE QUI FAIT SE GENRE DE SERVICE SELON LES RECOMMANDATIONS BON DIEU POUR LE MOIS DU RAMADHAN.BONNE CHORBA POUR LES RICHES ET LE PAUVRES.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+