REFLEXION

Le changement du gouvernement mis en veilleuse

LES MINISTRES APPELES A SORTIR EN CONGE A PARTIR DU 6 JUILLET

Le président de la république Abdelaziz Bouteflika a demandé au gouvernement de présenter son rapport annuel avant le 6 juillet de l’année en cours pour préparer les réunions ministérielles qui seront tenues durant le mois de ramadhan prochain selon les sources, ce qui laisse à penser qu’il n’y aura aucun changement de gouvernement avant la prochaine rentrée sociale, du fait qu’i l a été mis en veilleuse.. !



Le changement du gouvernement mis en veilleuse
Selon les informations recueillies, le président de la république rencontrera individuellement chaque ministre représentant son secteur et ce dans le cadre d’une évaluation de chaque département. C’est dans cette optique que le président de la république a demandé au premier ministre Ahmed Ouyahia de préparer la réunion du conseil du gouvernement qui en principe devrait se tenir aujourd’hui. Ce conseil des ministres constitue un atout pour les uns et un inconvénient pour les autres parmi les ministres du fait que les recommandations du président de la République constituent les grandes lignes du programme initié par ce dernier à court terme. Ceci a permis de remettre à plus tard le remaniement pour le changement du gouvernement d’Ouyahia qui poursuit sa mission. Ce dossier a été reporté à une date ultérieure après qu’il ait suscité tant d’interrogations dans le milieu politique et gouvernemental. La constitution d’un nouveau gouvernement, promise  par le chef de l’état était tant attendue, par la classe politique et l’opinion publique, qui depuis les législatives, restent suspendus aux décisions du chef de l’état qui tardent à venir. Les observateurs déplorent la politique des petits pas du gouvernement actuel, et  la gestion par intérim de sept départements ministériels qui demeurent stratégiques. De ce fait chaque ministre doit présenter un rapport détaillé concernant son secteur, qui sera examiné à la loupe par le président de la République qui décidera du sort de chacun d’eux.   Selon toute vraisemblance, le président de la république Abdelaziz Bouteflika veut imprimer ses marques, avant tout changement de Gouvernement et ces nouvelles mesures, visent surement à tester les performances et les défaillances de chaque  ministre, parmi lesquels certains seront surement rattrapés par leur gestion chaotique. Cependant et malgré les garanties avancées par le Président Bouteflika, les partis politiques sont loin d'être rassurés et se demandent si le président ira jusqu’au bout de ses promesses. Selon les observateurs le changement n'interviendra pas de sitôt et tout indique que les actuels ministres, occuperont encore leurs fonctions du fait que le changement de gouvernement n’aura pas lieu avant le 15 juillet prochain".

Benyahia Aek
Mercredi 20 Juin 2012 - 21:04
Lu 672 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+