REFLEXION

Le centre anti cancéreux, un projet à l’arrêt à Sidi Bel Abbès

Le projet du centre anti cancéreux (CAC) situé à proximité de la faculté de médecine sur la rocade Sud est à l’arrêt depuis presque trois ans pour des raisons à priori inexpliquées. Le projet étant inscrit depuis l’année 2006 dans le cadre du programme complémentaire de soutien au développement pour une enveloppe financière de 5 milliards de dinars devra connaitre certainement des avenants et des réévaluations vu le retard assez conséquent qu’il accuse.



Le centre anti cancéreux, un projet à l’arrêt à Sidi Bel Abbès
Déjà entre l’inscription en 2006 et le lancement des travaux en 2008 deux longues années  se sont écoulées marquées par une polémique qui à l’époque a défrayé la chronique locale et nationale au sujet de l’attribution des 8 lots prévus pour seulement les gros œuvres .Des entreprises de grande envergure ont à l’époque exhibé leurs puissances et leurs influences pour qu’à la fin la loi et la réglementation l’emportent  et les 7 lots parmi les 8 du projet furent attribués au moins disant .Les travaux des gros œuvres ont été achevés il ya presque 3 ans et le béton des structures a été expertisé le mois de février dernier signale une source hospitalière digne de foi .Pourquoi tout ce retard pour un important projet dont le délai de réalisation était prévu  initialement en 2008 pour 30  mois et il en est jusqu’à présent qu’a moins de 50%  de réalisation . Selon des sources d’informations, la seconde opération vient d’être lancée par un avis d’appel d’offre international  pour la réalisation de diverses structures spécialisées au sein de cet établissement hospitalier dont la capacité d’accueil est prévue pour 120 lits. Ainsi il est question de bâtir au sein des gros œuvres, les services de radiothérapie, de réanimation, de curiethérapie, d’oncologie, les blocs opératoires et pédagogiques, le laboratoire, la pharmacie, les bunkers et le restaurant ainsi qu’un service de médecine nucléaire.une troisième opération devra suivre à savoir l’acquisition des équipements et du matériel médical nécessaire à la prise en charge des malades qui continuent à se faire soigner ailleurs en tenant leur mal en patience .A priori, ce centre anti cancéreux qui a fait couler   beaucoup d’encre et fait avaler la salive n’est pas prêt à être opérationnel .Au rythme où se tiennent les procédures de sa réalisation ,il doit certainement être soumis à de belles années de retard à moins d’une prise en charge rigoureuse et consciencieuse.

D.M
Samedi 28 Juillet 2012 - 23:47
Lu 478 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par freeman le 29/07/2012 02:03
le pays est a l'arret deja

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+