REFLEXION

Le carnaval fi dechra continue..! "PMR" : Parti du manger et du repos en campagne

Votez oui, votez non, votez pas ! Tout le monde à la tête ailleurs disait « kadour » un journalier, rencontré au souk d’Ain Sefra entrain de « draguer » la belle pomme de terre qui a dépassé les 130DA le kilo. Arrêtons de rigoler, ce n’est ni le combat pour le changement, ni celui du patriotisme des candidats à la députation. Si ce n’est le salaire de 30 millions de cts et les privilèges, personne ne se portera candidat et puis comment peut-on faire un changement avec des candidats « Shab Ec-Chkara et des Récidivistes » ?!



Le carnaval fi dechra continue..!  "PMR" : Parti du manger et du repos en campagne
A partir de rien ?  Ils ont créé un parti, une liste et des candidats ! 46 partis (Fi Ain Chitan)  et dire qu’il n’y a pas démocratie en Algérie ?! Cependant,  comme je suis un bon comptable et que je sais compter les 30 millions (salaire du députe) et même détourné de l’argent des banques, ceci bien sur en tenant compte de l’expérience d’un candidat aux législatives, qui m’a appris comment on falsifie les pièces comptables pour arnaquer le fond public d’une société étatique et comme l’activité  politique dans notre Bled est gratuite du temps de la révolution agraire, pas besoin de diplôme ou de niveau. Puisque en politique une absurdité n'est pas un obstacle comme disait Napoléon. Absurde comme je suis, j’ai décidé de créer mon propre parti  « PMR » Parti du Manger et du Repos, j’ai décidé que ma candidature à la députation fasse  irruption dans le « carnaval fi Dechra ».

« Kaddour les impôts » tête de liste du parti PMR
 Comme chacun le sait, le challenger n’est autre que « kaddour les impôts », un milliardaire a la recherche de l’immunité pour fuir le Fisc « victime d’un redressement onéreux » ce qui promet une bataille électorale animée. Ce nouveau parti, est décidé à faire du débat public un exemple, et sera confronté bien entendu au manichéisme des “consciences” autoproclamées qui nous voue immanquablement par l’apothéose de la spéculation et de la société du spectacle. Il veut combattre l’action la plus symbolique, qui est celle du slogan inventé depuis le temps, de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut du fait du nombre important de prétendants à la députation. Car selon ce parti, cette campagne électorale a mis en compétition, nombre importants d’imminences grises, tels que la « femme de ménage » qui est candidate pour revendiquer plus de serpillères pour enlever les saloperies politiques laissées par les députés sortants, des repris de justice pour légiférer sur des nouvelles lois contre la justice et les lourdes de peines de prison qui les pénalisent, les milliardaires pour réclamer plus d’argent et pour que l’état leur éponge les impôts et les dettes contractées auprès des banques, les nostalgiques de la politique rentière qui tiennent à leurs privilèges, les toxicomanes pour réclamer leur part du marché de la drogue, les « Harraga » pour qu’on leurs fournissent des barques alors pourquoi pas un marchand de légumes pour réclamer la baisse des prix de la reine des légumes « la pomme de terre » celle ci , a l’intention de plaider pour son statut social avec les chômeurs qui réclament un statut à vie, «  Ragda Oue Tmangi »  le nouveau parti PMR s’attend à pénétrer par le portillon de l’assemblée qui semble déjà grand ouvert à tous ces parvenus et où la pomme de terre y trouverait une place de choix, avec une majorité puisque elle  va faire alliance avec la sardine et comme cela elle pourra prendre en otage le parlement à elle toute seule du fait qu’elle est sur les marches du panthéon en matière de prix.     Aussi comme le parti PMR, est le seul opposant créditer par les sondages comme vainqueur des législatives, il y a lieu de s’attendre à ce qu’il ne cède à aucun chantage., il veut désormais, avoir la primauté parmi les candidats rentiers des partis de la grosse cylindrée, qui n’ont jamais été détrônés, pour être l’opposition incontournable du fait que dans le cas où il sortirait vainqueur des législatives il ne formera aucune alliance avec les autres partis. Le parti « du Manger et du Repos » PMR, à travers ses candidats a l’intention de se faire entendre et sortir des foyers des dingos qui ne sont autres que les laissés pour compte. Ces militants, veulent s’inviter dans le débat par le biais de ce nouveau parti qui fait peur aux autres à l’hémicycle pour lever la main, hocher la tête dire amen comme tout le monde. Pour arriver à ses fins,  le parti PMR  invite tous les pauvres à se rendre en masse aux urnes le 10 mai et voter afin de barrer la route aux spéculateurs, qui se servent de la pomme de terre pour arriver à la députation, aussi  faudra-t-il s’attendre à ce que les candidats de ce parti fassent du forcing, d’autant plus qu’ils vont tout faire pour séduire l’électeur. Nous y reviendrons.

Benyahia Aek
Lundi 30 Avril 2012 - 13:20
Lu 812 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+