REFLEXION

Le calvaire des habitants de Diar El Hana à Mostaganem

El Hanna est une vieille cité qui date de l’époque coloniale, elle a été construite en 1956, pour accueillir plusieurs familles, des logements de 25 mètres carrés, qui s’avèrent avec le temps trop exigus pour contenir des familles qui dépassent parfois les 10 membres.



Le calvaire des habitants de Diar El Hana à Mostaganem
Le bloc A risque de s'effondrer…
Le premier bloc de cette cité, qui donne sur le CEM du quartier risque de s’effondrer et un mur du parking a cédé. Il y a quelques temps, une voiture a été complètement recouverte par les décombres, elle y est toujours alors que le deuxième véhicule complètement endommagée, est  toujours exposé sur le site avec une plaque dessus, où est inscrit : « la mort à petit feu », voila le sentiment qu’ont ces gens, qui estiment être livrés à eux-mêmes.

Le chef de la daïra leur a rendu visite
Le chef de la daïra, M.Megherbi Abdelkrim, a rendu visite à ses familles, qui la plupart ont déposé des demandes de logements depuis des années mais n’ont pas bénéficié de logements. Cette situation est imputable aux anciens responsables et élus, dont la plupart se sont engraissés en distribuant des logements sociaux « au plus offrant ». Le parc immobilier de Mostaganem a doublé et même triplé depuis quelques années mais la crise de logement reste plus que jamais pesante. Des logements sociaux fermés ou loués, ça existe à travers toutes  les cités. Beaucoup de leurs propriétaires, habitent dans d’autres wilayas mais pas d’enquête pas de sanction, qu’on ne se demande pas pourquoi, les gens optent toujours pour des baraques et pourquoi chaque distribution est entachée de contestations. Les enjeux se chiffrent en millions de centimes !

Des logements indignes et qui ne répondent pas aux exigences
Des logements minuscules de 25 mètres carrés, fait tous pareil et qui disposent de deux chambres, un hall d’entrée faisant office de cuisine et de séchoir. Les sanitaires se trouvent juste au sein même de ce séchoir et juste à côté de la cuisinière souvent. La plupart de ces appartements présentent de  nombreuses fissures sur les murs et sur les plafonds, le danger d’effondrement est réel et le risque plus que présent.

Plusieurs écrits pour alerter les responsables et les élus
Plusieurs écrits sont lisibles sur les murs pour alerter les responsables et les élus locaux sur une situation qui perdure depuis 2006, disent les riverains que nous avons croisés sur place.
Des experts désignés par l’administration, à l’époque, avaient décelé des fissures graves et mentionné sur le report établi, que l’immeuble menace effectivement ruine et devaient être évacués dans les plus brefs délais. Les citoyens attendent vainement depuis, un relogement dans des conditions plus dignes.    

Mihoub
Mardi 13 Mars 2012 - 09:59
Lu 1346 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par Mme CHEIKH le 13/03/2012 19:56
Je viens de lire votre article et je le trouve pertinent.J'habite le batiment A ce que vous dites de notre vie est vrai et réel .Le mur s'est effondré exactement à 1h 10min , on aurait dit une déflagration d'une bouteille de gaz ou pire encore un tremblement de terre.Sous pretexte que les habitants ne sont pas descendus le lendemain dehors, je parle des femmes, on a eu peur on a toujours peurs nos enfants font des cauchemards le soir , nos maris ne nous ont pas laissé sortir et qui oseraient dire non à son mari .Elles se verraient répudiées .A cause de cela les autorités ont estimé le batiment A encore habitable .La majorité ont des dossiers de logement au niveau de la Daira mais personne n'a bénéficié d'un logement décent .Et maintenant les autorités veulent rebatir le mur comme si rien ne s'est passé.Il faudra attendre que le prochain effondrement fasse plusieurs victimes pour que peut etre onaura logement . Un grand merci à ce journaliste qui a décrit le vécu de chacun avec une grande réalité

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+