REFLEXION

Le bricolage d’une entreprise privée coute la vie à trois personnes à Oran

Un terrible drame s’est produit, dans la journée de jeudi dernier, au niveau du vieux quartier de P’tit Lac, où trois personnes sont mortes par noyade dans la boue, alors qu’une quatrième a été sauvée, par les éléments de la protection civile, in extrémis, apprend-on de sources officielles.



Le bricolage d’une entreprise privée coute la vie à trois personnes à Oran
En effet, il était environ 15h20 quand un jeune homme est tombé dans un grand trou, inondé d’eau, causé par les travaux d’assainissement réalisés par une entreprise privée. Au début, et selon les témoins de la scène, ce trou n’était pas du tout visible, sachant que tout le monde croyait que l’entrepreneur avait terminé son travail, et qu’il avait procédé à la remise en état de la chaussée, selon les normes internationales, mentionnées sur le cahier des charges. Mais malheureusement, le travail effectué n’était qu’une simple couche de goudron qui masquait le grand trou, d’une profondeur de 03 mètres, inondé, et c’est le drame. La victime tombera directement et n’arrivera plus à se dégager de ce trou plein de terre mélangée à de l’eau, à savoir de la boue. L’ayant remarqué quelques secondes après, deux individus qui étaient juste aux alentours se précipiteront pour lui porter secours, et au moment où ils ont fait le nécessaire, et étaient proches de le dégager de ce trou, ils tomberont à leur tour. Trois personnes sont au fond de ce trou et se noient dans la boue. Le quatrième homme voulait avoir de leur nouvelle quand soudain, il tombe à son tour. C’est la tragédie. Des enfants qui jouaient juste à côté de la scène dramatique se précipiteront vers les policiers pour les alerter, ce qui a poussé ces derniers à contacter les sapeurs pompiers. Sitôt avertis, ils se rendront sur les lieux du drame, et pourront, ainsi, sauver de justesse le dénommé Ezzine, âgé de 43 ans, qui a été soigné sur place avant qu’il ne soit évacué vers les UMC du CHU d’Oran. Mais pour les trois autres, c’est déjà terminé. Après plus de trois heures, les pompiers dégageront le corps d’un jeune homme de 28 ans, alors que le second cadavre, celui du dénommé B.A., âgé de 45 ans, sera dégagé de sous la boue après 04 heures, et en dernier,  après 06 heures, les hommes du génie pourront faire sortir la dépouille du dénommé M.B. âgé de 21 ans. Les trois dépouilles ont été acheminées vers la morgue de l’EHU, et une enquête a été ouverte  par les services de l’ordre pour déterminer les causes exactes du décès de ces trois malheureux hommes.       

A.Yzidi
Dimanche 22 Janvier 2012 - 10:43
Lu 346 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+