REFLEXION

Le bricolage continue après les dernières pluies à Chlef



L’environnement de Chlef et plus particulièrement la zone réservée de la place de la Solidarité n’a pas échappé à la stagnation des eaux de pluie. La grande place a été totalement inondée dans la mesure où toutes les issues de dégagement des eaux étaient bloquées par les détritus laissés par les commerces informels. Dans l’autre ville voisine de Chettia, la même image s’est présentée avec la destruction de plusieurs réseaux de raccordement obstrués et non remis en  leur état initial par les entreprises de réalisation du nouveau réseau d’AEP. A qui la faute ?  Alors que la commune et l’ADE se jettent la balle.        

M.Mokhtari
Jeudi 1 Décembre 2011 - 10:01
Lu 392 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+