REFLEXION

Le bon sens et la raison



Le bon sens et la raison
Le bilan d’un wali selon les observateurs ne se résume pas uniquement sur ce qu’il a réalisé durant son mandat administratif dans une wilaya et ce quelque soit la durée de son séjour. En effet, avec toutes les réalisations concrétisées sur le terrain, et l’ampleur du travail fait ne peut que satisfaire leur superviseur. Quand il s’agit d’un bilan positif, personne ne peut le nier, les résultats sont là, et les citoyens le reconnaissent parfaitement sans aucune hésitation. Cependant, avec toute l’œuvre accomplie, on ne pourra être satisfait de son travail, si l’on ne reconnait pas la qualité non pas du travail du représentant du gouvernement, mais la qualité de l’homme qui font de lui un être plus sensible à l’écoute de ses administrés, notamment les plus démunis, car ce critère est de la plus haute importance. Des petits gestes envers les quelques démunis, de l’aide pour certains pauvres, fournir de l’assistance médicale à d’autres, ce sont là autant de facteurs qui embellissent un bilan déjà bien fourni. Et les exemples n’en manquent pas. Certains walis que Dieu les garde ont pu joindre l’utile à l’agréable à l’image du wali de Relizane.

. .
Mardi 5 Octobre 2010 - 00:01
Lu 335 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+