REFLEXION

Le bon geste de Moncef Merzouki



Pour marquer le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, Moncef Merzouki a invité l’ambassadeur d’Algérie au Palais de Carthage pour une cérémonie officielle au cours de laquelle le drapeau algérien fut hissé sur le fronton de la présidence tunisienne.

Réflexion
Lundi 9 Juillet 2012 - 11:19
Lu 222 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+