REFLEXION

Le SNAPEST accuse la direction de l’éducation de Mostaganem

CONCOURS DE RECRUTEMENT DES PROFESSEURS DU SECONDAIRE

Le secteur de l’éducation à Mostaganem et en Algérie en général n’est pas prêt à quitter la zone de turbulences qu’il traverse. Après l’affaire des irrégularités au Bac 2012, voilà un autre scandale qui profile à l’horizon ; celui du concours de recrutement des professeurs du secondaire, dont la légalité de l’opération est contestée par le syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST).



Le SNAPEST accuse la direction de l’éducation de Mostaganem
En effet, dans un communiqué rendu public, signé par son coordinateur de wilaya M. Belhouane Hamza, le SNAPEST conteste la manière avec laquelle s’est déroulé le concours de recrutement des professeurs du secondaire qu’il considère comme illégale. Le SNAPEST, se basant sur la circulaire du ministère de l’éducation nationale, affirme que plusieurs points de la circulaire n’ont pas été respectés. A commencer par la non constitution de la commission d’évaluation chargée d’étudier les dossiers des candidats conformément à l’article 15 du décret exécutif 194/12 qui explique les modalités d’organisation des concours de recrutement au niveau des organismes publics. Parmi les violations enregistrées par le SNAPEST, il y a lieu de citer ; la désignation par la direction de l’éducation d’un groupe d’inspecteurs de l’éducation pour prendre la place de la commission légale. Il est à noter que la commission légale doit être composée, selon la circulaire du ministère de l’éducation, du directeur de l’éducation de la wilaya, de 2 représentants de la direction de l’éducation et de 2 représentants de la commission paritaire du grade. Et cela pour garantir la transparence de l’opération.  Mais hélas, rien de cela n’a été fait. L’autre lacune soulevée par le SNAPEST ; la convocation des représentants des professeurs, le 07/08/2012, qui est la date fixée par le ministère de l’éducation pour la fin du travail de la commission d’évaluation. Le SNAPEST accuse, par ailleurs, la direction de l’éducation d’avoir trié 1700 dossiers en dehors du cadre légal, qui est la commission d’évaluation. Dans ce contexte, le même syndicat, a affirmé que 17 points sur 20 exigés dans l’évaluation des dossiers ont été étudiés par la direction de l’éducation sans la présence des représentants des professeurs. De ce fait, ces derniers ont décidé de ne pas participer aux délibérations et de ne pas signer les Procès Verbaux. Le SNAPEST, par ce communiqué, décline toute responsabilité des représentants de la commission paritaire de ce qu’il appelle des violations de la réglementation, qui ont tendance à semer le doute quant à   la légalité de la liste finale des candidats choisis pour exercer le métier de professeur du secondaire. Avant de conclure, le SNAPEST a fait porter, au directeur de l’éducation,  la responsabilité de toute éventuelle répercussion négative de ces dérives.

Charef Slamani
Jeudi 16 Août 2012 - 00:44
Lu 1492 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 20/08/2012 01:18
Où sont les enseignants ? En train de jouer aux dominos ?

2.Posté par ABBBOUB LAKHDAR le 22/08/2012 09:56
slt.saha aidkome svp je besion les résultats du concours d'éducation de wilya de mostaganem 2012 si possible bien sur. merci est je t'atend.

3.Posté par Ghodbane3labladi le 25/08/2012 02:26
M. Abbboub ; si vous êtes aussi fort en arabe que vous l'êtes en français, il n'y a aucun espoir pour que le niveau des petits Algériens s'améliore.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+