REFLEXION

Le P/APC par intérim d’Ain Turck et le gestionnaire de la fourrière devant le juge d’instruction



L’enquête engagée, ce jeudi, par le juge d’instruction près le tribunal de Gdyel, et qui a touché le président par intérim de l’Assemblée Populaire Communale, d’Ain Turck, le président du parc communal, ainsi que le responsable de la fourrière, a duré plus de six heures selon des sources concordantes,  où ils ont été entendus suite à une affaire qui a été ébranlée par les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant de la Sûreté urbaine, Mohamed Ghris, auprès de la Sûreté de daïra d’Ain Turck, liée à la disparition de deux camions et des véhicules de la fourrière de la commune, dans des circonstances obscures, ce qui a couté au trésor public des sommes d’argent, alors qu’ils sont poursuivis pour abus de fonction et négligence. Les faits de cette affaire qui est en cours d’instruction, remontent à la saison d’été écoulée, suite à des informations  atterries auprès des services de sécurité invoquant la disparition de deux camions qui ont été mis en fourrière par la justice après une infraction commise par leurs conducteurs concernant le vol de sable, ainsi que d’autres véhicules de tourisme qui ont été rendus à leurs propriétaires sans passer par une décision de justice, ce qui est en violation avec la loi, précise la même source.            

Touffik
Dimanche 15 Février 2015 - 09:30
Lu 228 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+