REFLEXION

Le Maroc se dote de deux satellites pour espionner l’Algérie

Le site médiatique français, « La Tribune » a révélé que le Maroc a conclu un accord avec la France pour l’achat de deux satellites espions. Cet accord a été tenu dans le secret absolu, selon le site. Il est susceptible, selon la même source, que Rabat utilise les deux satellites pour espionner les pays voisins, dont l'Algérie qui entretient des relations tendues avec le Maroc.



Selon le site, la valeur de l'accord qui a été signée avec «Thales Alenia» et «Airbus Spice », s'élève à 500 millions d'euros, ce qui est l'un des nombreux contrats conclus avec le Maroc, qui est devenu très intéressé, par l’achat des moyens de surveillance et d’espionnage à l'instar de satellites et des avions. Cette attention sans précédent, soulève des préoccupations en Algérie,  u pays qui est devenu la première cible du Makhzen, surtout en cette période de relations très tendues entre les deux pays, ce qui contraint l’Algérie à prendre l'initiative de faire de même, en se dotant d'équipements pour la même valeur. Les plus récents rapports internationaux, ont révélé l’augmentation significative des dépenses militaires de l'Algérie et le Maroc à la fois, ce qui a poussé un certain nombre d'experts étrangers, de mettre  en garde contre la possibilité d'un affrontement entre les deux voisins. D’autres  considèrent cette acquisition comme étant seulement un renforcement des capacités militaires dans les deux pays, pour lutter en particulier contre  l'extrémisme, engendrant  le chaos qui a résulté de la chute des régimes dans les pays d'Afrique du Nord et au Sahel, suite au soi-disant «printemps arabe», qui a ouvert la voie à la recrudescence de la contrebande, du terrorisme, du commerce des armes etc.. Tous ces facteurs énumérés auront pour conséquence,  une  menace de l’ensemble des pays africains. Selon un rapport de l'Institut International de recherche Peace de Stockholm , l’Algérie est en tête de la liste des pays africains en termes d'importations d'armes, qui a augmenté de 36% au cours des cinq dernières années, suivie par le Maroc 22%, où des supputations évoquent une course sans précédent entre les deux pays pour l'acquisition d'armes sophistiquées, des États-Unis, la France et la Russie. Bien que les analyses publiées ici et là, en particulier par les pays occidentaux qui mettent la région d'Afrique du Nord sous le microscope, mais les autorités Algériennes et Marocaines, justifient l'achat d'armes suite aux défis et aux changements géopolitiques ainsi que les perturbations que connait la région. Cette situation impose la prudence. Notons que l'Algérie a été classée  au 31 rang, en termes d'armements alors que le Maroc a occupé la 65 ème  place parmi 106 pays, et les experts estiment que cette course, fait partie d'une guerre froide entre les deux pays, notamment le Maroc qui cherche constamment à provoquer l'Algérie.      

Touffik
Mercredi 2 Avril 2014 - 11:48
Lu 654 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+