REFLEXION

Le Maroc dans la présidentielle algérienne



Les Marocains  ont suivi avec un vif intérêt le déroulement de la présidentielle algérienne. Voisinage, profondeur stratégique, imbrications géographique et historique... autant d'éléments qui rendent l'importance accordée au Maroc. Signe de cet intérêt les nombreux articles de presse souvent avec des prises de positions, les multiples émissions de télévision qui décortiquent les enjeux et tracent des perspectives. En échange, le Maroc est très présent dans la campagne de cette présidentielle. Il en est devenu presque un enjeu. Chaque candidat s'est senti obligé de se prononcer sur le grand abcès qui marque la relation entre Rabat et Alger, la fermeture des frontières entre les deux pays. Du côté du président, Abdelaziz Bouteflika, son directeur de campagne et porte-parole n'a pas cru opportun de se prononcer sur la question. Durant cette campagne, le camp Bouteflika préconise la fermeture des frontières comme unique politique de voisinage. Aucune promesse n'a été faite. Aucune perspective n'a été tracée comme si la fermeture des frontières était et un choix du président candidat.  Ali Benflis, candidat malheureux de la présidentielle, accusé par  la direction de campagne de Bouteflika d'agiter le spectre du terrorisme à la télévision, a été celui qui a donné un impact majeur à la relation avec le Maroc dans cette campagne. Le 9 avril, il déclare: "Je ferai de mon mieux pour ouvrir la frontière avec le Maroc, et j'annulerai les exigences de visa pour circuler entre les deux pays". L’autre candidate Louisa Hanoune, a essayé d'introduire du cœur dans ses desseins. Le 5 avril, elle dit: "Si vous décidez de m'élire, j'ouvrirai la frontière avec le Maroc ".

Ismain
Dimanche 20 Avril 2014 - 10:22
Lu 1193 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+